L'embarqué > Logiciel > Développement > Les outils de développement de Green Hills prennent désormais en charge l’architecture de processeur RISC-V

Les outils de développement de Green Hills prennent désormais en charge l’architecture de processeur RISC-V

Publié le 03 juin 2020 à 07:41 par Pierrick Arlot        Développement Green Hills

Multi-RISC-V

A l’instar d’autres éditeurs d’outils de développement pour l’embarqué comme IAR Systems, Segger ou Wind River qui se sont déjà engagés dans l'écosystème RISC-V, Green Hills Software annonce à son tour la disponibilité de plusieurs de ses produits pour les architectures de processeur RISC-V 32 bits et 64 bits. Confirmant ainsi l'importance croissante que revêt ce jeu d'instructions (ISA) open source sur le marché de l'embarqué. L'environnement de développement intégré Multi, le débogueur multicœur, les compilateurs C/C++ et la sonde JTAG matérielle de la société américaine sont désormais accessibles aux développeurs de logiciels qui travaillent sur des plates-formes virtuelles ou des puces de silicium bâties sur le jeu d’instructions modulaire et/ou les instructions personnalisées RISC-V.

Dans le détail les outils de Green Hills prennent en charge les architectures RISC-V 32 bits et 64 bits ainsi que les modules d’extension standard M (Integer Multiplication and Division), A (Atomic Instructions), C (Compressed Extensions), F (Single-Precision Floating-Point) et D (Double-Precision Floating Point). Les utilisateurs peuvent en outre y ajouter leurs propres instructions RISC-V personnalisées et les utiliser dans le compilateur, l'assembleur, le débogueur Multi et le simulateur de jeux d'instructions de Green Hills. La spécification de jeu d’instructions RISC-V privilégiées est également prise en charge, assure l'éditeur américain qui dispose de compilateurs pour les langages C++11, C++14 et C++17 ainsi que pour les extensions Embedded C++ et GNU C/C ++.

Green Hills souligne par ailleurs que la chaîne d'outils Multi a été la première dans l'industrie à être certifiée pour répondre aux niveaux les plus élevés de sûreté de fonctionnement édifiés pour les applications automobiles, industrielles et ferroviaires (ISO 26262, CEI 61508, EN 50128). Dans ce cadre, les certifications et les éléments de preuve pour Multi et les bibliothèques d'exécution C/C ++ pour l’architecture RISC-V seront disponibles au cours de l’année 2021, indique la société. Enfin, afin de prévenir les nouveaux bogues logiciels dans les applications RISC-V, les utilisateurs pourront tirer parti d’un vérificateur d'adhérence aux règles de codage Misra C/C++ et de l’analyseur statique de code source DoubleCheck intégrés dans les outils de développement Multi.

L’entrée de Green Hills dans l’écosystème RISC-V a été saluée par Microchip et SiFive, pionniers des IP et des composants RISC-V, ainsi que par l’OpenHW Group, qui s’est donné pour objectif d’accélérer l’adoption de processeurs open source via une plate-forme collaborative et la mise sur le marché de blocs d’IP open source pour cœurs de processeur (lire notre article ici).

Vous pouvez aussi suivre nos actualités sur la vitrine LinkedIN de L'Embarqué consacrée à l’architecture de processeur RISC-V : Embedded-RISCV

Sur le même sujet