L'embarqué > Logiciel > Plate-forme > Wind River porte son OS temps réel VxWorks sur l’architecture de processeur ouverte RISC-V

Wind River porte son OS temps réel VxWorks sur l’architecture de processeur ouverte RISC-V

Publié le 11 décembre 2019 à 13:20 par Pierrick Arlot        Plate-forme Wind River

Wind River RISC-V

La montée en puissance de l’écosystème gravitant autour de l’architecture de processeur open source RISC-V commence à sérieusement intéresser les grands éditeurs de l’embarqué. Wind River a profité du RISC-V Summit, qui se tient du 10 au 12 décembre à San Jose (Californie), pour annoncer son ralliement à la fondation RISC-V et la prise en charge de cette architecture ouverte par son système d’exploitation temps réel (RTOS) VxWorks.

Selon la société américaine, VxWorks devient de ce fait le RTOS commercial le plus largement déployé à pouvoir être porté sur des processeurs obéissant au jeu d’instructions RISC-V. « Pour un éditeur de logiciels embarqués, la décision de prendre en charge une nouvelle architecture de processeur est sans doute l’une des plus coûteuses, précise Michel Génard, vice-président et directeur général de Wind River en charge des activités liées aux environnements d’exécution hors télécoms et réseaux. Mais nous avons constaté depuis un an maintenant que l’architecture RISC-V est solide et que l’environnement marché est prêt. » L’adoption du RISC-V par VxWorks, qui se concrétisera au cours du premier trimestre 2020 avec la prochaine version de l’OS temps réel, fait suite à la vague d’innovations apportées à VxWorks depuis quelques mois avec la prise en charge des langages et bibliothèques de programmation C++17, Boost, Python et Rust qui s’ajoute à celle des langages Ada et Spark, utilisés dans les domaines de l’avionique et de l’aérospatial (lire notre article ici).

On rappellera que le système d’exploitation temps réel pour microcontrôleurs FreeRTOS tourne déjà sur l’architecture de processeur RISC-V (lire notre article ici) et que les éditeurs de RTOS Mentor (avec Nucleus) et Express Logic (acquis par Microsoft il y a quelques mois) (avec ThreadX) sont aussi membres de la fondation RISC-V.

Wind River ne s’embarque pas toutefois dans l‘écosystème RISC-V sans partenaires et s’est associé aux sociétés SiFive et Microchip, qui ont été toutes deux pionnières sur le marché (grâce à Microsemi pour la deuxième), en portant VxWorks sur leurs cartes de développement RISC-V respectives, HiFive Unleashed et PolarFire. « La prise en charge par VxWorks de notre famille de puces-systèmes FPGA PolarFire à architecture RISC-V apporte une solution adaptée aux besoins des concepteurs de systèmes embarqués qui ont de plus en plus besoin de solutions de faible consommation à la fois temps réel et compatibles Linux, thermiquement efficaces et sécurisées », indique Shakeel Peera, vice-président marketing de la division FPGA de Microchip.

Vous pouvez aussi suivre nos actualités sur la vitrine LinkedIN de L'Embarqué consacrée à l’architecture de processeur RISC-V : Embedded-RISCV

Sur le même sujet