L'embarqué > Logiciel > Développement > Wind River et Vector apportent les architectures orientées services au développement de voitures autonomes

Wind River et Vector apportent les architectures orientées services au développement de voitures autonomes

Publié le 22 avril 2021 à 11:49 par Pierrick Arlot        Développement Wind River

Wind River -  Vector

L’éditeur américain Wind River s’est engagé dans une collaboration avec la société allemande Vector, spécialiste des outils logiciels et matériels pour le marché automobile, afin d’apporter les fonctionnalités des architectures orientées services au développement de systèmes d’assistance évoluée à la conduite (ADAS) et de conduite automatisée reposant sur le standard Autosar Adaptive. L’objectif étant de permettre aux constructeurs et équipementiers de continuellement améliorer les fonctions et la valeur d’un véhicule au fil du temps.

La solution conjointe des deux sociétés associent les technologies Autosar Adaptive de Vector et l’environnement Wind River Studio, qui englobe le système d’exploitation temps réel VxWorks. Lancé il y a quelques mois, Wind River Studio est présenté comme une plate-forme logicielle « cloud native » conçue pour le développement, le déploiement, l’exploitation et la maintenance de systèmes intelligents critiques où la sécurité, la sûreté et la fiabilité sont incontournables. Le solution combinée Vector/Wind River est donc censée répondre aux besoins d’applications critiques qui exigent des performances déterministes relevant du temps réel « dur » et fournir aux constructeurs automobiles un moyen de délivrer des composants d’architecture orientée services (SOA) dans un environnement à criticité mixte.

De fait, rappelle Wind River, les évolutions que connaît aujourd’hui l’industrie automobile (électrification des véhicules, fonctions de conduite plus en plus automatisées, etc.) imposent des contraintes qui vont bien au-delà de ce que peuvent assurer les architectures électriques et électroniques (E/E) traditionnelles. L’unité de contrôle/commande physique (ECU) à fonction fixe cède inexorablement la place à des calculateurs intelligents dont les services sont évolutifs.

Selon Wind River, ces calculateurs prennent à leur compte plusieurs fonctions de domaine jusqu’alors décentralisées, ce qui réduit la complexité architecturale. Ils étendent également la valeur et la durée de vie d’un véhicule grâce à la communication avec des services cloud connectés, s’accommodent d’offres de logiciels en tant que service, facilitent l’automatisation de l’exploitation, et peuvent utiliser les données générées par les équipements du véhicule pour accélérer la prise de décision.

Cette modification profonde des ECU est permise par les architectures orientées services, un outil technologique clé qui définit un moyen de rendre les composants logiciels réutilisables via des interfaces de service utilisant des normes de communication communes (à l’instar d’Autosar Adaptive).

« Avec les approches SOA, les constructeurs automobiles peuvent maximiser la réutilisation des logiciels pour une plus grande rapidité et efficacité dans le développement, le déploiement et la gestion de l'ensemble du cycle de vie d'un véhicule, indique Cyra Richardson, Chief Product Officer chez Wind River. En collaborant avec Vector, nous fournissons aux constructeurs automobiles une solution validée pour bâtir des systèmes edge intelligents axés services qui vont contribuer à accélérer la mise sur le marché et le déploiement de véhicules autonomes. »

Sur le même sujet