L'embarqué > Matériel & systèmes > Composant > Renesas lance des microcontrôleurs 32 bits RX taillés pour les interfaces utilisateur vocales

Renesas lance des microcontrôleurs 32 bits RX taillés pour les interfaces utilisateur vocales

Publié le 09 septembre 2021 à 12:10 par Pierrick Arlot        Composant  Renesas

Renesas RX671

Sous la référence RX671, Renesas a ajouté à sa famille de microcontrôleurs RX une gamme de modèles 32 bits dotés de fonctions de détection tactile et de capacités de reconnaissance vocale pour opérations sans contact. Les microcontrôleurs RX671 sont architecturés autour d’un cœur propriétaire RXv3 cadencé à 120 MHz et intègrent une mémoire flash avec accès en lecture rapide à une vitesse d'horloge de 60 MHz. A la clé, assure la société de semi-conducteurs, d'excellentes performances temps réel avec un score CoreMark de 707 et une efficacité énergétique parmi les meilleures de leur catégorie, à 48,8 CoreMark/mA.

Proposés dans une grande variété de boîtiers dotés de 48 à 145 broches, avec jusqu'à 2 Mo de flash et 384 Ko de mémoire SRam, les modèles RX671 ciblent des applications telles que les systèmes de chauffage, de ventilation et de climatisation (CVC), les compteurs communicants et les appareils ménagers intelligents. Optimisés pour les applications sans contact, ils intègrent une unité de détection tactile capacitive qui combine une sensibilité élevée avec un haut niveau de tolérance au bruit et peuvent être utilisés pour mettre en œuvre des détecteurs de proximité sans contact, précise encore Renesas.

De plus, l'interface audio série peut être utilisée pour la connexion de microphones numériques et la reconnaissance vocale sur de longues distances. Utilisées en combinaison avec des middlewares de reconnaissance vocale issus de partenaires de l'écosystème RX de Renesas, ces fonctionnalités permettent aux développeurs de créer rapidement des fonctions opérationnelles sans contact utilisant la reconnaissance vocale.

Les RX671 embarquent aussi le bloc d’IP estampillé Trusted Secure (TSIP) censé garantir des niveaux élevés de confiance. Selon Renesas, l’IP dispose de blocs matériels d’accélération des algorithmes de chiffrement (AES, RSA, SHA, ECC), d’un générateur de vrais nombres aléatoires (TRNG) et d’un mécanisme de gestion des clés de chiffrement. Ils sont en outre dotés d’une double banque de mémoire flash pour des mises à jour sécurisées et fiables du firmware.

Vous pouvez aussi suivre nos actualités sur la vitrine LinkedIN de L'Embarqué consacrée aux microcontrôleurs : Embedded-MCU

Sur le même sujet