L'embarqué > Matériel & systèmes > Sous-système > La carte Portenta H7 d’Arduino à cœurs Arm Cortex-M7 et M4 est disponible chez Farnell et Mouser

La carte Portenta H7 d’Arduino à cœurs Arm Cortex-M7 et M4 est disponible chez Farnell et Mouser

Publié le 20 août 2020 à 10:24 par François Gauthier        Sous-système Farnell

Arduino Portenta Farnell Mouser

Présentée officiellement en janvier lors du CES 2020, la carte Portenta H7 d’Arduino, destinée au développement d’applications industrielles de l’IoT, est désormais disponible à la vente en volume chez les distributeurs Farnell et Mouser. Cette carte cible la demande croissante des petites et moyennes entreprises et des makers professionnels pour la mise au point de systèmes matériels modulaires, sans recours à un niveau de codage logiciel élevé. Elle fait partie des plates-formes en open source à vocation professionnelle et industrielle Arduino Pro que propose désormais la firme italienne.

La famille Portenta met ainsi à disposition des développeurs des solutions basse consommation conçues spécifiquement pour les applications industrielles, le traitement de l’intelligence artificielle en périphérie de réseau (Edge IA) et la robotique, avec une interconnexion haute densité ouverte pour prendre en charge les périphériques avancés. Et ce via l’ajout, par rapport aux cartes Arduino classiques, de deux connecteurs haute densité à 80 broches au bas de la carte afin de garantir l’évolutivité vers d’autres systèmes matériels.

Le premier membre de cette famille en devenir, estampillé Portenta H7, est fondé sur le processeur STM32H7 de STMicroelectronics, architecturé autour de deux cœurs Arm Cortex-M7 à 480 MHz et d'un cœur Cortex-M4 à 240 MHz auxquels s’adjoignent une puce d’authentification cryptographique et des sous-systèmes de communication pour l’IoT : Wi-Fi, Bluetooth Low Energy, LTE et NB-IoT. Des caractéristiques faites pour l’exécution de logiciels de haut niveau, tels que les piles de protocoles, les algorithmes de machine learning, voire les langages interprétés, comme MicroPython ou JavaScript. L’ensemble est ainsi capable d’exécuter des tâches d’IA créées avec TensorFlow Lite, de sorte que l’un des cœurs puisse calculer par exemple un algorithme de vision par ordinateur, tandis que l’autre fournit des opérations de bas niveau, telles que du contrôle moteur ou la gestion d’une interface utilisateur.

Côté développement, les utilisateurs bénéficient de la plate-forme de développement d’applications IoT d’Arduino - Cloud IoT et Arduino Pro IDE avec une intégration dans le cloud et un éditeur d’interface utilisateur IoT - pour simplifier la création et le déploiement de produits connectés personnalisés sur le marché. La carte est conforme au facteur de forme MKR d’Arduino avec son blindage industriel et fonctionne sur une plage de température industrielle (de -40°C à +85 °C).

 

Sur le même sujet