L'embarqué > Matériel & systèmes > Connectivité > Bouygues Telecom ouvre un pilote 5G à Bordeaux, Orange va expérimenter à Marseille

Bouygues Telecom ouvre un pilote 5G à Bordeaux, Orange va expérimenter à Marseille

Publié le 04 juillet 2018 à 12:04 par Pierrick Arlot        Connectivité

Bouygues Telecom ouvre un pilote 5G à Bordeaux, Orange va expérimenter à Marseille

Si l’on en croit Bouygues Telecom, Bordeaux est officiellement la première ville de France à accueillir un réseau pilote 5G. L’opérateur français a ouvert hier 3 juillet 2018 un pilote 5G à partir de deux antennes-relais de son réseau, distantes d’une dizaine de kilomètres. Différents types de communication auraient déjà été établies entre ces deux premiers sites équipés en 5G, illustrant de nouveaux usages tels que le pilotage à distance de véhicules, la transmission simultanée de dix flux vidéo 4K en live, la télémédecine mobile en réalité augmentée (avec une solution de la société bordelaise Exelus, créée en 2014) et la télémaintenance (avec l’application 5G Remote Expert, développée pour Bouygues Telecom par HoloForge Interactive, division holographique d’Asobo Studio). Un test de débit a par ailleurs été réalisé avec un débit descendant observé de 2,3 Gbit/s, un débit montant de 260 Mbit/s et une latence de seulement 7,5 ms.

Les équipements déployés par l’opérateur sont les premiers mis à disposition par l’équipementier Huawei et sont similaires à ceux qui seront mis en œuvre dans le déploiement effectif de la 5G. Bouygues Telecom estime donc disposer déjà d’un réseau compatible avec la spécification 3GPP Release 15 NSA (Non Stand Alone) de bout en bout avec l’ensemble des composants 4G et 5G ad hoc (accès, transport et cœur de réseau). Plusieurs dizaines d’antennes devraient être ajoutées progressivement sur Bordeaux au cours des prochaines semaines.

Pour Bouygues Telecom, la 5G deviendra une réalité en France à partir de 2020 grâce à la capacité réseau supplémentaire qu’elle apportera, nécessaire pour écouler l’accroissement considérable du trafic mobile qui double chaque année. La seconde étape de la 5G, qui devrait démarrer à partir de 2023, se caractérisera par une très faible latence, des débits élevés et la fiabilité des échanges de données permettant le développement de nouveaux services qui seront utilisés tant par les entreprises que par le grand public.

Parallèlement à l’ouverture de son réseau pilote à Bordeaux, Bouygues Telecom a annoncé la création de l’accélérateur SmartX_5G dont la vocation est de devenir l’écosystème  5G fédérant toutes les initiatives du groupe Bouygues en ce domaine. Cet accélérateur de projets va également intégrer des partenaires et des clients, des start-up et la recherche académique afin de tester et développer les nouveaux usages autour du concept SmartX, recouvrant la Smart Mobility, la Smart City, le Smart Building et le Smart Entertainment, activités dans lesquelles le groupe Bouygues estime avoir une légitimité.

De son côté, Orange, également très en pointe dans le domaine de la 5G (lire notre article ici), a décidé d’élargir ses tests 5G à Marseille après Lille et Douai. L’opérateur avait demandé à l’Arcep, l’autorité de régulation des télécoms dans l’Hexagone, une autorisation d’utilisation de la bande de fréquences 3,7-3,8 GHz sur la cité phocéenne, autorisation qui lui a été accordée. C’est grâce aux équipements 5G de Nokia qu’Orange effectuera de nouvelles expérimentations techniques dans la ville de Marseille. (A Lille et Douai, c’est du matériel Ericsson qui est mis en œuvre.) La stratégie d’Orange sur la 5G s’articule autour de trois axes : le très haut débit mobile amélioré, les usages professionnels, et les nouvelles applications, notamment par les objets connectés, pour accompagner la transformation numérique de différents secteurs d’activité (automobile, santé…).

Enfin SFR a annoncé les villes dans lesquelles l'opérateur compte mener ses expérimentations 5G, en l'occurrence Toulouse et Nantes. Premier opérateur à avoir lancé commercialement en France la 3G (mai 2004) puis la 4G (novembre 2012), SFR est en route vers la 5G et se prépare à équiper ses premières villes en 2019, avant un lancement commercial prévu en 2020.

Sur le même sujet