L'embarqué > Logiciel > Développement > Une carte de développement amène intelligence et connectivité en bordure de l’Internet des objets industriel

Une carte de développement amène intelligence et connectivité en bordure de l’Internet des objets industriel

Publié le 09 novembre 2015 à 10:07 par Pierrick Arlot        Développement Lattice

KondorAX

Sous le nom de Kondor AX, la société croate Mikroprojekt, en partenariat avec le fabricant de circuits programmables Lattice, propose une plate-forme de développement qui a vocation à accélérer la conception d’applications industrielles et de communication en bordure de réseau comme les petites stations de base pour réseaux hétérogènes (HetNet), les passerelles de l’Internet des objets industriel ou les caméras IP.

Dans le détail, la carte Kondor AX s’architecture autour d’un processeur Freescale i.MX6 à cœur ARM Cortex-A9 unique, cadencé à 1 GHz et apte à exécuter Linux, et d’un FPGA basse consommation ECP5 de Lattice, qui assure une certaine flexibilité au niveau des interfaces de connectivité (CPRI, JESD204B et PCI Express) et offre une capacité de traitement DSP pour le filtrage d’images ou l’analyse de données. Pour faciliter sa connexion à des réseaux, afficheurs et autres périphériques, la plate-forme dispose en outre d’un jeu d’interfaces standard comme HDMI, Gigabit Ethernet, USB OTG, FMC, SFP, LVDS et GPIO.

Lancés en 2014 et présentés comme des circuits compagnons de processeurs, Asic et autres ASSP, les FPGA ECP5 affichent, selon Lattice, une réduction de consommation de 30%, un doublement de la densité fonctionnelle disponible et un coût d’acquisition en volume de 40% inférieur par rapport aux solutions concurrentes. L’ECP5 embarqué sur la plate-forme Kondor AX se caractérise par 84 000 tables de correspondance LUT, quatre blocs SerDes double canal, 365 broches d’entrées/sorties et le support de mémoire LPDDR3 400 MHz.  

Sur le même sujet