L'embarqué > Matériel & systèmes > Composant > Silicon Labs dope la portée et la sécurité de ses puces-systèmes radio sub-GHz

Silicon Labs dope la portée et la sécurité de ses puces-systèmes radio sub-GHz

Publié le 15 septembre 2021 à 11:16 par Pierrick Arlot        Composant  Silicon Labs

Silicon Labs

La société de semi-conducteurs Silicon Labs, qui a vendu cette année son activité Automobile et Infrastructures pour mieux se concentrer sur l’Internet des objets (IoT), étoffe son portefeuille de solutions sans fil avec deux puces-systèmes sub-GHz, présentées comme les premières de leur catégorie à associer éco-efficacité et longue portée radio à un niveau de certification de sécurité Arm PSA Level 3. Pour rappel, l’architecture PSA (Platform Security Architecture) est un framework générique qui vise à instiller des principes de protection contre les menaces de sécurité au sein des puces à architecture Arm, tant au niveau matériel qu’au niveau firmware (lire, pour plus de détails, notre article ici). Elle définit trois niveaux de certification en fonction du degré recherché de robustesse vis-à-vis des menaces de sécurité sur les objets et équipements connectés, le "Level 3" étant le plus élevé.

Architecturés autour d’un cœur Arm Cortex-M33, les SoC EFR32FG23 (FG23) et EFR32ZG23 (ZG23) offrent diverses options de connectivité et prennent en charge un éventail de schémas de modulation et de technologies sans fil, dont Amazon Sidewalk, Mioty, Wireless M-bus, Z-Wave et des protocoles IoT propriétaires.

Selon les informations fournies par Silicon Labs, les deux puces se distinguent par leur très faible consommation à l’émission (13,2 mA à +10 dBm) et à la réception (4,2 mA à 920 MHz) et par des performances RF supérieures avec une puissance d’émission de +20 dBm et une sensibilité de -123,5 dBm à 868 MHz en mode GFSK à 2,4 kbit/s. Des caractéristiques qui, dixit la société américaine, devraient permettre à des nœuds IoT d’extrémité de communiquer à une distance supérieure à 1,5 km tout en affichant une autonomie de plus de 10 ans avec une simple pile bouton.

Les SoC FG23 et ZG23 embarquent en outre l’enclave de sécurité Secure Vault, certifiée PSA Level 3 en début d’année, qui vise à protéger les équipements IoT contre les attaques logicielles et matérielles sophistiquées (lire, pour plus de détails notre article ici).

Dans la pratique, les modèles FG23 s’adressent aux marchés couverts par la technologie Amazon Sidewalk, ainsi qu’à l'IoT industriel (IIoT), la ville intelligente, la maison et la bâtiment connectés qui nécessitent souvent des nœuds d'extrémité alimentés sur pile avec des capacités de communication sans fil étendues. Affichant une consommation de 26 µA/MHz en mode actif et de 1,2 µA en mode veille, ils intègrent en particulier une fonction de diversité d'antenne afin d’assurer un excellent bilan de liaison (-111,2 dBm RX @ 920 MHz, mode GFSK à 50 kbit/s).

Les modèles ZG23 offrent les mêmes performances RF et prennent en charge les mêmes protocoles que les variantes FG23 mais ils ciblent tout particulièrement les applications Z-Wave qui peuvent ainsi bénéficier de la technologie de sécurité Secure Vault, précise Silicon Labs. Compatibles avec les spécifications Z-Wave Long Range et Mesh, ce sont les premiers SoC à être optimisés à la fois pour les terminaux et les passerelles. A noter que des boîtiers-systèmes SiP ultracompacts et architecturés sur le modèle ZG23 (ZGM230S), prenant uniquement en charge Z-Wave, seront disponibles à terme pour simplifier le développement et accélérer la mise sur le marché.

Synoptique des puces-systèmes SoC FG23 et ZG23

Sur le même sujet