L'embarqué > Marchés > Rachat > Silicon Labs vend son activité Automobile et Infrastructures pour se concentrer sur l’Internet des objets

Silicon Labs vend son activité Automobile et Infrastructures pour se concentrer sur l’Internet des objets

Publié le 23 avril 2021 à 11:09 par Pierrick Arlot        Rachat Silicon Labs

Skyworks Silicon Labs

La société de semi-conducteurs Silicon Labs a conclu un accord définitif avec son compatriote Skyworks en vue de céder à ce dernier son activité Automobile et Infrastructures pour un montant de 2,75 milliards de dollars payables en numéraire. L’opération concerne notamment les composants d’alimentation et de synchronisation, les produits à destination du marché du broadcast (comme les démodulateurs et tuners vidéo), ainsi que la propriété intellectuelle et les effectifs afférents.

Les conseils d'administration des deux sociétés ont approuvé la transaction, qui devrait être conclue au troisième trimestre 2021 sous réserve des conditions et des approbations réglementaires habituelles. L’accord conclu avec Skyworks, qui est un spécialiste des composants électroniques analogiques, doit permettre à Silicon Labs de se focaliser sur le créneau de la connectivité sans fil et intelligente pour le marché de l’Internet des objets (IoT).

On se rappellera que, dans ce domaine particulier, l’histoire récente de Silicon Labs est pavée d’acquisitions stratégiques. La société s'est offert en 2012 son compatriote Ember, spécialiste de la technologie ZigBee, puis, en 2013, la firme norvégienne Energy Micro, fournisseur de microcontrôleurs 32 bits éco-efficaces à architecture Arm Cortex-M. Silicon Labs ne s'est pas arrêté là et a repris en 2015 le fabricant finlandais de modules Wi-Fi et Bluetooth Bluegiga et le fournisseur britannique de modules ZigBee Telegesis, puis en 2016 l’éditeur canadien de systèmes d’exploitation temps réel Micrium et en 2017 le spécialiste de technologies Wi-Fi Zentri. L’entreprise a enfin gobé en 2018 Sigma Designs, propriétaire de la technologie radio Z-Wave, et en 2020 les activités Wi-Fi et Bluetooth de Redpine Signals...

« Avec la croissance massive du marché des objets connectés, il nous est apparu que le bon moment était venu de nous concentrer exclusivement sur les opportunités nombreuses et diversifiées qu’offre l’IoT, indique John Hollister, directeur financier de Silicon Labs. Notre modèle opérationnel ainsi mis à jour pour nos activités IoT promet un taux de croissance du chiffre d’affaires à long terme de 20%, valeur qui dépasse le taux annuel de progression prévu à l’horizon 15 ans pour nos marchés IoT cibles combinés, soit l’industriel, le professionnel, la maison connectée et le bien-être intelligent. »

Silicon Labs a clos son premier trimestre 2021 sur un chiffre d’affaires de 255 millions de dollars, en progression de 5% en séquentiel et de 19% par rapport à la même période de 2020, une hausse principalement due à la solide croissance de l'activité IoT.

Silicon Labs estime posséder aujourd’hui le portefeuille sans fil le plus complet de l'industrie, avec la prise en charge de très nombreux protocoles radio standard (Bluetooth, Thread, Wi-SUN, Wi-Fi, Zigbee et Z-Wave) et propriétaires. La société américaine peut aussi se prévaloir d’être pour l’heure la seule à avoir obtenu la certification de sécurité PSA Certified Level 3 de la part du britannique Arm pour sa technologie Secure Vault (lire notre article ici). Silicon Labs est également engagé dans des initiatives qui tentent de définir de nouvelles technologies de connectivité IoT comme les projets Connected Home over IP (CHIP) et Amazon Sidewalk.

Sur le même sujet