L'embarqué > Marchés > Rachat > Qualcomm rachète finalement les activités logicielles de l’équipementier automobile Veoneer

Qualcomm rachète finalement les activités logicielles de l’équipementier automobile Veoneer

Publié le 05 octobre 2021 à 09:51 par Pierrick Arlot        Rachat Qualcomm

Arriver-Qualcomm

La bataille qui opposait depuis plusieurs mois l’américain Qualcomm et le canadien Magna pour le rachat de l’équipementier automobile Veoneer est officiellement terminée. Qualcomm et la firme d’investissement SSW Partners ont annoncé hier 4 octobre 2021 avoir conclu un accord définitif en vue d’acquérir, pour la somme coquette de 4,5 milliards de dollars, la société issue de la scission des activités électroniques de l’équipementier suédois Autoliv en 2018.

Fort de 7 600 employés dans le monde, Veoneer est présent dans 11 pays et notamment en France avec près de 500 collaborateurs répartis sur deux sites : Saint-Etienne-du-Rouvray (76) pour les activités de production et Cergy (95) pour les activités de recherche et développement.

Dans le détail de la transaction, dont la finalisation est prévue courant 2022, Veoneer a mis fin à son accord antérieur avec Magna et SSW Partners va acquérir la totalité du capital de l’équipementier. Une fois cette opération réalisée, la firme d’investissement va revendre à Qualcomm les activités « Arriver » de Veoneer, entité créée pour l’occasion qui rassemble environ 800 personnes et qui réunit l’offre logicielle de la société suédoise en matière de technologies d’assistance évoluée à la conduite automobile (ADAS) et notamment ses piles logicielles de perception de l’environnement et de stratégie de conduite.

On se rappellera qu'Arriver et Qualcomm collaborent déjà sur le développement de solutions ADAS et de conduite autonome de niveau 1 à 4 (lire notre article ici). L’objectif des deux compères est de proposer aux constructeurs et équipementiers de premier rang une plate-forme « ouverte », et personnalisable reposant sur les piles logicielles du premier et les puces-systèmes SoC Snapdragon Ride du second. Dévoilés en 2020, les Snapdragon Ride associent notamment des processeurs multicœurs hétérogènes pour la prise de décision et la planification de trajectoire, des moteurs éco-efficaces d’intelligence et de vision artificielles, des processeurs graphiques (GPU) pour de l’affichage haut de gamme, des processeurs de traitement d’image (ISP) pour caméras et des sous-systèmes spécifiques assurant la sécurité et la sûreté de fonctionnement.

Structure créée en début d’année, SSW Partners, de son côté, va lancer un processus de recherche de partenaires stratégiques pour les activités hors logiciel d’équipementier automobile de Veoneer (Restraint Control Systems et Active Safety).

Sur le même sujet