L'embarqué > Matériel & systèmes > Sous-système > Mil-aéro : Mercury embarque l’architecture Turing de Nvidia avec deux GPU Quadro sur une carte OpenVPX 6U

Mil-aéro : Mercury embarque l’architecture Turing de Nvidia avec deux GPU Quadro sur une carte OpenVPX 6U

Publié le 15 juin 2020 à 12:49 par François Gauthier        Sous-système Mercury Systems

Mil-aéro : Mercury embarque l’architecture Turing de Nvidia avec deux GPU Quadro sur une carte OpenVPX 6U

Conçue par Mercury Systems, fabricant de cartes et sous-systèmes électroniques pour les domaines de la Défense et de l’aérospatial, la carte au standard OpenVPX 6U GSC6204 embarque deux processeurs Nvidia dotés de l’architecture de calcul Turing. Ces deux GPU Quadro TU104 intègrent en outre la technologie d'interconnexion directe à grande vitesse de GPU à GPU NVLink et procurent in fine des capacités de traitement parallèle massive aussi puissantes que celles trouvées dans les centres de données, assure la société américaine.

Cette carte avec son moteur de cotraitement GPU est une plate-forme destinée à accueillir des algorithmes d'intelligence artificielle à forte intensité de calcul, pour satisfaire les besoins IA dans les radars, les applications d’imagerie électro-optique par infrarouge, les systèmes de guerre électronique et les applications de fusion de capteurs. A ce niveau, selon Mercury, l’utilisation des GPU Quadro dans le secteur de la Défense permet de synthétiser en temps réel des masses de données issues de capteurs installés sur le terrain et de détecter d’éventuelles menaces plus rapidement.

Au sein de systèmes en châssis OpenVPX complexes, la carte peut être associée à des serveurs lames architecturés autour d’un processeur Xeon Scalable d’Intel (comme la carte HDS6605 de Mercury), à un système de stockage de masse rapide (à l'instar de la carte SCM601), à des commutateurs PCIe large bande (cartes SFM6126) ou encore à des cartes d’entrées/sorties en streaming (cartes IOM-400) pour finalement construire des environnements de calcul embarqués en périphérie de réseau (edge) à très hautes performances de type HPEEC (High-Performance Energy-efficient Embedded Computing).

« Les utilisateurs sur ces marchés ont besoin de performances temps réel du niveau de celles mises en œuvre dans les centres de données pour traiter les flux incessants provenant de capteurs longue portée à haute résolution, explique Joe Plunkett, vice-président et directeur général du groupe Traitement des capteurs de Mercury. Dans ce cadre, les GPU Quadro de Nvidia qui intègrent, avec l’architecture Turing, des capacités de traitement parallèle proches de celles des superordinateurs, rendent la technologie accessible à l'aérospatial et à la Défense. »

Les cartes GSC6204, prévues en livraison au troisième trimestre 2020, sont conformes au standard SOSA (Sensor Open Systems Architecture) et implantent la technologie MOTS+ de Mercury, en option, pour une protection environnementale extrême.

Sur le même sujet