L'embarqué > Logiciel > Développement > MicroEJ étend à Java-Script son environnement de développement pour systèmes embarqués

MicroEJ étend à Java-Script son environnement de développement pour systèmes embarqués

Publié le 01 septembre 2021 à 10:36 par François Gauthier        Développement MicroEJ

MicroEJ Kifaru Javascript

L’éditeur français MicroEJ, fournisseur de conteneurs logiciels pour systèmes embarqués, vient de publier un framework Java-Script pour le développement de logiciels embarqués sur son environnement d’exécution Virtual Execution Environment (VEE). Baptisé MicroEJ Kifaru, cet environnement prend désormais en charge le langage Java-Script dans son entièreté.et vise, selon la société, à démocratiser le processus de développement de logiciels embarqués au sein d’un large écosystème de développeurs d'applications qualifiés et actifs sur le marché.

Pour rappel, MicroEJ prend déjà depuis longtemps en charge plusieurs normes et langages spécifiques, comme le C, Java ou des langages spécifiques à certains domaines applicatifs, pour ouvrir le développement de systèmes embarqués à une vaste communauté de développeurs. En ajoutant la prise en charge de Java-Script à son environnement VEE, MicroEJ veut tirer parti de ce langage pour atteindre un écosystème de développeurs encore plus large, et ce pour faire de VEE un environnement d'exécution accessible au plus grand nombre.

La feuille de route de la société française prévoit d'ailleurs de supporter les langages Python, de plus en plus populaire dans le monde de l’embarqué, ainsi que Kotlin, langage de programmation orienté objet avec un typage statique qui permet de compiler du code pour les machines virtuelles Java et qui a été récemment recommandé par Google pour développer sous Android.

Selon MicroEJ, la technologie de conteneur logiciel sécurisé au coeur de l'environnement VEE ne fait pas de compromis entre sécurité et fiabilité et permet d'écrire une application à l’aide de plusieurs langages, exécutés et gérés par MicroEJ VEE. Le choix de Java-Script, jugé par la société dynamique et peu typé, est lié en partie à la facilité d’apprentissage de ce langage, ce qui se traduit par plus de flexibilité, avec comme corollaire, une facilité d’itération utile pour réaliser rapidement des prototypes.

Au-delà, MicroEJ, qui gère la portabilité des modules logiciels sur de nombreux systèmes d’exploitation, assure que les modules logiciels Java-Script créés avec Kifaru peuvent fonctionner “tels quels” sur des appareils électroniques sans aucune modification, ce qui permet un processus d'évaluation facilité entre différentes déclinaisons de produits.

Enfin, MicroEJ souligne que la technologie offre une combinaison utile entre sécurité et flexibilité car elle fournit un mécanisme dit de “bac à sable” (sandboxing), ce qui signifie que les applications logicielles restent isolées les unes des autres. La robustesse des appareils est alors garantie à l'exécution grâce à la validation du code et à la vérification de l'exécution en temps réel du code pour les appareils embarqués et les systèmes IoT.

« Après avoir pris en charge de nombreuses déclinaisons spécifiques de Java-Script pour divers utilisateurs du domaine de l'IoT, nous accueillons désormais la communauté complète de plus de 10 millions d'ingénieurs Java-Script dans le monde pour créer des applications dans des systèmes embarqués, commente Fred Rivard, le CEO et fondateur de MicroEJ. Pouvoir s'adresser à plus de 60% de la communauté mondiale des développeurs de logiciels va fournir un élan de créativité que nous pourrons dès lors partager avec les utilisateurs de nos technologies

Sur le même sujet