L'embarqué > Matériel & systèmes > Sous-système > Mercury embarque deux puces Versal AI Core de Xilinx sur une carte au format VPX 6U

Mercury embarque deux puces Versal AI Core de Xilinx sur une carte au format VPX 6U

Publié le 27 août 2021 à 09:12 par Pierrick Arlot        Sous-système Mercury Systems

Mercury SCFE6931

Sous la référence SCFE6931, le fournisseur de cartes embarquées, calculateurs lames et systèmes prêts à l’emploi pour les marchés de la Défense et de l’aéronautique Mercury Systems lance un module de calcul hétérogène au format VPX 6U présenté comme l’un des tout premiers à intégrer des capacités de traitement IA (intelligence artificielle). Doté de deux puces Versal AI Core de la gamme ACAP (Adaptive Computing Acceleration Platform) de Xilinx, la carte SCFE6931 serait en mesure de délivrer des performances jusqu’à 20 fois plus élevées que les produits bâtis sur les FPGA actuels les plus rapides et jusqu’à 100 fois supérieures à celles affichées par les implémentations de processeurs généralistes (CPU) les plus puissantes.

De quoi satisfaire les applications les plus exigeantes en capacités de traitement du signal dans des domaines comme les radars, la radio 5G, la guerre électronique et le renseignement électronique (SigInt), assure Mercury Systems.

Pour rappel, les puces ACAP Versal AI Core associent une matrice FPGA avec mémoire distribuée et blocs DSP programmables au niveau matériel, un SoC multicœur (avec processeurs d'application Arm Cortex-A72 et processeurs temps réel Cortex-R5) et des moteurs estampillés AI-Engine conçus pour répondre aux besoins émergents d’accélération d’applications d’intelligence artificielle dans un grand nombre d’applications, le tout étant relié par un réseau-sur-puce (NOC, Network-On-Chip) (lire pour plus de détails notre article ici). Selon Mercury, cette architecture et la puissance de calcul associée maximisent les performances, indépendamment du type d’application et du type de données, de par l’intégration d’une structure de FPGA et de capacités de traitement scalaire et vectoriel, le tout dans un seul emplacement 6U.

Disponible dans une variété d'options de refroidissement et dotée d’un design OpenVPX aligné sur les spécifications SOSA pour une intégration système agile, la carte SCFE6931 cible les applications qui nécessitent un fonctionnement hautes performances dans des environnements difficiles. « Les puces ACAP Versal ont été conçues pour atteindre de nouveaux seuils de performances au niveau système pour une variété d'applications aérospatiales et de Défense où les dimensions, le poids et la consommation (SWaP) sont des critères critiques », rappelle Manuel Uhm, directeur marketing pour les semi-conducteurs chez Xilinx.

Sur le même sujet