L'embarqué > Logiciel > Développement > L’outil de Somnium pour les Kinetis de Freescale apporte un gain de 40% dans l’utilisation des mémoires RAM et ROM

L’outil de Somnium pour les Kinetis de Freescale apporte un gain de 40% dans l’utilisation des mémoires RAM et ROM

Publié le 28 mai 2015 à 11:54 par François Gauthier        Développement Somnium

Somnium

La jeune société britannique Somnium vient de publier les résultats des tests réalisés sur les bancs d’essai du consortium EEMBC (Embedded Microprocessor Benchmark Consortium) pour son outil DRT. Un outil capable d’effectuer une optimisation globale du code à embarquer sur les microcontrôleurs Kinetis de Freescale à base de cœurs ARM Cortex-M, grâce un compilateur GCC optimisé et un éditeur de liens propriétaire. Selon les résultats effectués sur les bancs d’essai Autobench (adapté aux contraintes du monde automobile) et EnergyBench (dédié à l’analyse de la consommation), la technologie sous-jacente à l’outil DRT apporte, par rapport aux outils classiques basés sur des compilateurs GNU pour ARM, une baisse de 10% à 20% de la consommation de l’application embarquée finale et une réduction de 30 à 40% de l’utilisation des mémoires ROM et RAM, et ce sans avoir à modifier le code source.

Rappelons que la technologie de Somnium consiste à prendre en compte au moment de la compilation les interactions processeur-mémoire, sur lesquelles il est très difficile pour un développeur d’intervenir, et d’optimiser de manière transparente le code exécutable. Dans sa version 2.0, l’outil DRT de Somnium qui fonctionne sous la version Luna de l’environnement ouvert Eclipse, apporte aussi des améliorations de performances significatives aux logiciels et outils de développement proposés par Freescale (Kinetis Design Studio (DKS), Processor Expert, MQX RTOS et Sensor Fusion Toolbox), comme le montrent par ailleurs les résultats des bancs d’essai EEMBC.

 

 

 

 

 

Sur le même sujet