L'embarqué > Logiciel > Développement > La société d’ingénierie Tessolve développe le futur système d’assistance évoluée à la conduite de Coyote

La société d’ingénierie Tessolve développe le futur système d’assistance évoluée à la conduite de Coyote

Publié le 17 avril 2018 à 09:23 par Pierrick Arlot        Développement

Tessolve

Créateur de produits d’aide à la conduite qui avertissent les conducteurs de véhicules de la présence de zones de « danger », le français Coyote System a décidé de passer à la vitesse supérieure. Sa prochaine génération d’équipement s’apparentera à un véritable système d’assistance évoluée à la conduite automobile (ADAS), bâti en l’occurrence sur un processeur mobile Snapdragon de Qualcomm Technologies. A cet effet, Coyote a confié à la société d’ingénierie Tessolve Semiconductor la tâche de concevoir, de produire et de gérer le cycle de vie de ce système ADAS sur une période minimale de cinq ans.

Filiale du groupe indien Hero (qui est un peu à la moto ce qu’est le groupe Tata aux véhicules personnels et commerciaux), Tessolve Semiconductor dispose d’une représentation en France (qui couvre également l’Europe), habilitée à coordonner des projets dont celui confié justement par Coyote à la société d’ingénierie mi-2017 et révélé il y a quelques semaines. « Les activités liées à l’embarqué de Tessolve sont issues de l’acquisition en 2016 des activités afférentes de TES Electronic Solutions, cédées par le groupe français Advans Group, rappelle David Mudard, Solution Sales Manager, Systèmes embarqués, de la firme indienne. Ces activités représentent à peu près 60 personnes sur les 1 500 ingénieurs de Tessolve, essentiellement basées à Bangalore en Inde au sein d’un bureau d’études aux compétences à la fois matérielles et logicielles. » Parmi ces compétences, on citera la conception d’architectures multimédias complexes, la phase de spécifications, la mise au point de plates-formes matérielles avec placement/routage, le développement de BSP Linux, Android ou Windows Embedded et de logiciels de bas niveau, la gestion d’interfaces audio/vidéo et la conception d’interfaces homme/machine (avec une préférence pour l’environnement Qt).

Dans le cadre du contrat signé avec Coyote System, l’entité Tessolve Embedded Systems a été choisie pour sa capacité à se présenter comme un guichet unique pour l’édification de produits multimédias, de la spécification jusqu’à la production et à la gestion du cycle de vie, explique David Mudard. A cet égard, il faut noter que la fabrication du système ADAS de prochaine génération de Coyote sera réalisée en France en sous-traitance sur le site de Mondeville du groupe allemand Robert Bosch.
 
Depuis 2016, le bureau français de Tessolve a notamment pris en charge le développement d’un lecteur de flux UltraHD 4K pour les jets d’affaires, la mise au point d’une tablette intégrée dans le tableau de bord de taxis (bâtie d’ailleurs également sur un Snapdragon de Qualcomm), la conception de lunettes à réalité augmentée, ainsi que l’élaboration de modules processeurs Smarc architecturés autour des puces embarquées de Qualcomm. Modules processeurs que Tessolve intègre dans certains de ses designs.  

Sur le même sujet