L'embarqué > Logiciel > Développement > Kuzzle renforce les fonctionnalités de sa plateforme IoT en open source avec des plug-in "no code"

Kuzzle renforce les fonctionnalités de sa plateforme IoT en open source avec des plug-in "no code"

Publié le 11 octobre 2021 à 12:23 par François Gauthier        Développement

Kuzzle renforce les fonctionnalités de sa plateforme IoT en open source avec des plug-in

Fondée en 2016, la jeune société montpelliéraine Kuzzle poursuit son ambition de procurer aux utilisateurs une plate-forme de gestion IoT entièrement open source, notamment sur les marchés de la ville intelligente (gestion de l’éclairage public, analyse de la qualité de l’air, collecte des déchets, stationnement… ) et des bâtiments connectés (pour le pilotage énergétique par exemple). Avec la nouvelle version présentée lors du salon IoT World qui s’est tenu début octobre à Paris, Kuzzle apporte une série de plug-in accessibles en quelques clics, comme une console de gestion, de paramétrage et de pilotage d’équipements connectés et de capteurs IoT (gestion de catalogue, décodage de trames multicapteurs et multi-réseaux IoT, géolocalisation et suivi d'actifs connectés…). On y trouve aussi un moteur de règles métier pour déclencher des actions, alertes ou notifications en temps réel, en fonction d’événements ou de conditions spécifiques.

Au-delà, la plate-forme intègre aussi un nouvel outil de conception de tableaux de bord par l’utilisateur (dashboard builder) afin de faciliter la configuration et la génération de tableaux de suivi d’indicateurs de performance des équipements connectés. L’ensemble de ces plug-in s’inscrit dans une démarche de type “low code” qui vise à pousser à une large adoption de la plate-forme tout en laissant aux équipes métier la maîtrise de l’outil.

Pour rappel, la plate-forme Kuzzle IoT est une boîte à outils de fonctionnalités avancées et d’API standard multiprotocoles, "multidevices" et multiréseaux IoT permettant aux entreprises, aux industriels et aux collectivités de connecter une variété d’équipements et de traiter en temps réel de très larges volumes et sources de données hétérogènes. Celles-ci sont traduites dans des interfaces utilisateur immédiatement accessibles pour un pilotage opérationnel de nombreux cas d’usage métier. La plate-forme, qui s’appuie sur l’architecture Kuzzle Backend de la société conçue en direction des développeurs, constitue ainsi un outil de centralisation des données et de pilotage des objets connectés, faisant le lien entre systèmes et équipements IoT, réseaux, passerelles, serveurs et applications métier.

Avec comme fil directeur l’open source, considéré par les équipes de Kuzzle comme un moyen de garantir l'innovation, la transparence et un haut niveau de sécurité et de qualité d’un projet. L’accès au code source est dans ce cadre un gage de pérennité, chacun pouvant, dans le respect de la licence, l’améliorer, l’étendre et le modifier. Selon Kuzzle, cette approche ouverte, sécurisée, évolutive et personnalisable permet de réduire jusqu’à 70% le temps de mise sur le marché des innovations IoT.

« Kuzzle a placé dès sa création l’open source au cœur de sa solution Backend pour que les développeurs qui l’utilisent puissent en comprendre le fonctionnement et garantir la sécurité des applications », précise Jacques Le Conte, CEO de Kuzzle.

La plate-forme Kuzzle IoT est d’ores et déjà expérimentée par La Poste afin d’optimiser le suivi et la géolocalisation de conteneurs connectés. Parmi les autres utilisateurs de sa technologie, Kuzzle cite la SNCF, Geodis, Veolia, Bouygues Construction, Eiffage ou encore l’Institut de santé publique France.

Sur le même sujet