L'embarqué > Logiciel > Middleware > Gestion de fichiers et compression de firmware : eSOL signe des partenariats avec Tuxera et Segger

Gestion de fichiers et compression de firmware : eSOL signe des partenariats avec Tuxera et Segger

Publié le 19 août 2021 à 11:22 par François Gauthier        Middleware eSOL

eSOL Tuxera - Segger

L’éditeur japonais de systèmes d’exploitation temps réel et de middleware pour applications critiques embarquées eSOL renforce son offre à destination du marché automobile à travers deux partenariats technologiques signés avec des sociétés européennes, en l'occurrence le finlandais Tuxera et l’allemand Segger.

Le premier partenariat, jugé stratégique par eSOL, a pour objet d’assurer une gestion de fichiers de données à haute fiabilité dans les systèmes critiques. Il s’agit plus précisément de sauvegarder les données critiques collectées sous l'OS temps réel eMCOS d’eSOL dans les applications automobiles. Ce partenariat doit permettre de garantir des performances optimales en termes de débit d’entrées/sorties, l'intégrité de données, la sûreté en cas de panne, ainsi qu’une meilleure endurance des supports de stokage vis-à-vis des opérations de traitement de données sous eMCOS.

Priorité à la sûreté de fonctionnement

Plus précisément, la technologie de gestion de fichiers Reliance de Tuxera va être intégrée à l'architecture eMCOS afin de proposer une architecture logicielle globale capable de répondre à des exigences critiques en matière de sûreté de fonctionnement (sécurité, limites de stockage, durée de vie ou fiabilité du stockage flash, etc.). Reliance est un système de gestion de fichiers transactionnel conforme à la norme Posix qui garantit que les données sont toujours dans un état réputé bon - même en cas de coupure d'alimentation ou de panne système. La robustesse offerte par cette technologie en cas de coupure s'est avérée, selon eSOL, un facteur déterminant pour son intégration dans eMCOS. Ce système de gestion de fichiers se caractérise aussi par des temps de mise en route rapides et un débit d’entrées/sorties élevé et constant.

Ce nouveau partenariat va permettre à eSOL, selon la société, de se concentrer sur le développement central et la sécurité fonctionnelle d'eMCOS, tandis que Tuxera va s'appuyer sur son expertise pour gérer les besoins de stockage de données critiques de la plateforme. Désormais, eMCOS intégrera la technologie Reliance de Tuxera, avec des opérations de gestion de fichiers spécifiquement configurées et optimisées pour répondre à l'architecture multinoyau innovante d'eMCOS.

Pour rappel, eMCOS est le RTOS évolutif d'eSOL pour les systèmes embarqués. Son architecture à micronoyaux distribués, associée à un algorithme d'ordonnancement semi-prioritaire exclusif, permet à eMCOS de fournir les capacités temps réel nécessaires aux systèmes embarqués critiques modernes, en étant notamment capable de s’adapter aux processeurs multicœurs.

« Ce partenariat avec eSOL est la pierre angulaire de notre engagement à fournir aux constructeurs automobiles des solutions de gestion de données performantes et sûres, qui puissent aussi répondre à leurs exigences en matière de sécurité fonctionnelle, explique Tuukka Ahoniemi, le CEO de Tuxera. Ensemble, nous faisons en sorte que les véhicules intelligents puissent gérer la quantité massive de données issues de capteurs qui affluent dans ces systèmes critiques. Ce partenariat va notamment permettre de développer des applications pilotées par les données pour le marché automobile, avec des exigences de sûreté accrues. »

Accélérer les mises à jour du firmware

Parallèlement, eSOL prend désormais en charge la technologie de compression de données emCompress de l’allemand Segger pour accélérer les mises à jour du micrologiciel dans les unités de contrôle/commande électroniques (ECU) des automobiles. L’idée ici est d’utiliser emCompress pour réduire considérablement les temps de mise à jour des logiciels embarqués, notamment au cours des opérations de maintenance dans les garages, tout en offrant des solutions pour compresser des données même sur de petits microcontrôleurs.

emCompress utilise l'algorithme Lempel-Ziv-Markov (LZMA) pour effectuer une compression de données sans pertes. Les taux de compression typiques pour les images du micrologiciel vont de 2 à 4, réduisant de ce fait le temps de mise à jour entre 50 et 75%. L'algorithme de décompression prend également en charge les fichiers créés par des outils PC tels que 7-ZIP ou Lzip qui utilisent LZMA. Le logiciel emCompress est écrit en Ansi C ; il est à la fois indépendant du compilateur et de la cible. emCompress, qui n'est pas couvert par une licence open source, peut être intégré à tout produit commercial ou propriétaire, sans obligation d'attribuer le fournisseur ou de divulguer le code source combiné.

Sur le même sujet