L'embarqué > Logiciel > Plate-forme > Eurotech porte son framework logiciel Java/OSGi dans les passerelles IoT de Dell

Eurotech porte son framework logiciel Java/OSGi dans les passerelles IoT de Dell

Publié le 27 juin 2016 à 12:57 par Pierrick Arlot        Plate-forme Eurotech

Passerelle IoT Dell

Le fournisseur de cartes, systèmes et plates-formes logicielles M2M pour applications de l’Internet des objets Eurotech vient de rejoindre le programme de partenariat IoT Solutions de l’américain Dell. Pour preuve de son implication, la société franco-italienne annonce le portage de son environnement logiciel Everyware Software Framework (ESF) 3.2 sur la gamme de passerelles Dell Edge Gateway 5000.

Conçue pour les nœuds de bordure et les passerelles de service multimodes M2M et IoT « intelligentes », la plate-forme ESF, rappelons-le, est bâtie sur un environnement Java/OSGi qui s’intègre, au niveau développement, avec un IDE Eclipse. Elle fournit en particulier une couche d’abstraction complète vis-à-vis du matériel qui couvre tout type d’interfaces (ports série, ports USB, Ethernet, Wi-Fi, GPS, modems cellulaires, chiens de garde, port CAN, E/S analogiques et numériques, etc.). L’objectif étant d’isoler les applications des ressources matérielles et de simplifier le portage des développements logiciels sur différentes architectures et différentes générations de produits. ESF fournit en particulier un mécanisme de transmission de données sécurisé, fiable et optimisé entre les appareils de terrain (capteurs/actionneurs et interfaces homme-machine) et les plates-formes informatiques dans le nuage via des protocoles M2M/IoT optimisés comme MQTT.

L’environnement, qui est déjà disponible sur diverses passerelles industrielles et durcies d’Eurotech, ainsi que sur des cartes open source comme les BeagleBone Black ou les Raspberry Pi, s’ouvre donc aujourd’hui à l’écosystème Dell. Un Dell qui ne cache plus ses ambitions sur les marchés du M2M, de l’IoT et de l’industriel. Outre les passerelles Dell Edge Gateway 5000 qui sont disponibles depuis décembre 2015 sous Wind River Linux,  Ubuntu Core ou Windows 10 IoT Industry, la société américaine propose en effet depuis peu une gamme de PC embarqués à vocation industrielle, annoncée lors de la dernière édition d’Embedded World. (Lire notre article ici.)

Sur le même sujet