L'embarqué > Matériel & systèmes > Sous-système > Curtiss-Wright installe pour la première fois un processeur Xeon de 11e génération sur une carte OpenVPX

Curtiss-Wright installe pour la première fois un processeur Xeon de 11e génération sur une carte OpenVPX

Publié le 19 mai 2021 à 11:15 par François Gauthier        Sous-système Curtiss-Wright

Curtiss Wright VPX6-1961

Le fabricant américain de cartes et sous-systèmes pour applications critiques Curtiss-Wright Defense Solutions lance avec la carte en châssis VPX6-1961 ce qu’il estime être le premier calculateur lame au standard VPX équipé du processeur Intel Xeon W qui fait partie de la nouvelle vague de processeurs Intel Core de 11e génération annoncés il y a quelques jours (nom de code Tiger Lake-H).

Avec le double du nombre de cœurs par rapport aux processeurs quadricœurs de la génération précédente, cette carte 6U OpenVPX exploite les dernières architectures Intel Core afin de procurer aux développeurs une unité de traitement à huit cœurs pour les applications aérospatiales et de Défense exigeantes. Avec cette architecture, il est ainsi possible pour les équipes de développement de réduire la taille, le poids, la consommation et le coût de leur plate-forme SWaP-C en regroupant dans un seul emplacement du châssis les tâches de traitement qui nécessitaient auparavant plusieurs calculateurs lames SBC.

Le processeur Intel Xeon W intègre également le moteur graphique Intel de 12e génération qui propose jusqu'à trois interfaces d'affichage 4K, ainsi qu’une unité de traitement accéléré pour les algorithmes d'intelligence artificielle et d’apprentissage automatique, avec des performances en virgule flottante doublées par rapport aux solutions antérieures.

Sur la plate-forme OpenVPX de Curtiss-Wright, le sous-système mémoire DDR4 haute vitesse à double canal est connecté directement au processeur et prend en charge jusqu'à 64 Go de mémoire SDRam. La lame VPX6-1961 fournit également un disque dur à semi-conducteurs SSD NVMe haute vitesse et comprend deux sites mezzanines pour des cartes additionnelles au standard XMC, y compris des modules FPGA, GPGPU et de stockage hautes performances.

Côté logiciel, la carte prend en charge les systèmes d’exploitation Linux (CentOS et RHEL), VxWorks de Wind River, Windows de Microsoft, Integrity de Green Hills Software et LynxOS de Lynx Software.

 

Sur le même sujet