L'embarqué > Matériel & systèmes > Sous-système > Avec la carte OrangeCrab, le FPGA arrive de plain-pied dans le monde du prototypage open source

Avec la carte OrangeCrab, le FPGA arrive de plain-pied dans le monde du prototypage open source

Publié le 25 mai 2021 à 13:06 par François Gauthier        Sous-système Farnell

Farnell OrangeCrab

La carte de développement FPGA OrangeCrab de Good Stuff Department (*), apparue sur le marché en août 2019 et accessible désormais au plus grand nombre via le catalogue du distributeur Farnell, permet de réaliser des conceptions de prototypes fondées sur un FPGA dans le très petit format Adafruit Feather d'Adafruit  - 22,86 x 50,8 mm - largement utilisé par les makers et le monde de l’éducation. La carte OrangeCrab est architecturée autour du FPGA ECP5 de Lattice à 10 broches doté de 24K tables LUT avec deux configurations de mémoire flash QSPI de 128 Mbits (ECP5 25F) ou 512 Mbits (ECP5 85F), associé à 8 Gbits de mémoire DDR3 à bord.

Côté programmation, le FPGA est compatible avec des chaînes d’outils open source comme CircuitPython, qui dérive du langage de programmation MicroPython destiné aux étudiants, lui-même version simplifiée du langage de programmation Python 3 écrit en C. Le FPGA est aissi compatible avec le projet Trellis (accessible sur GitHub).

La carte permet de réaliser des prototypes opérationnels grâce à ses périphériques intégrés (USB, E/S analogiques…).

Les développeurs sont aussi libres de cibler directement le FPGA en utilisant des blocs logiciels en HDL synthétisé. Pour ceux qui sont plus familiers avec une plate-forme de développement de niveau SoC, l’ECP5 peut aussi exécuter un cœur logiciel RISC-V en utilisant l’outil de conception open source LiteX. Sur la carte, une connexion pour carte MicroSD offre une liaison USB directe vers le FPGA. Le “bootloader” open source fourni avec la carte permet en outre aux développeurs, en se connectant sur l’interface USB native du FPGA, de télécharger du code et d'accéder aux mémoires.

Côté alimentation, cette minicarte dotée d’un oscillateur à 48 MHz offre une configuration DC-DC sur 5 V, un circuit chargeur de batterie (100 mA) et un connecteur pour des batteries de type Li-Po.

(*) Good Stuff Department, fondé par Greg S. Davill, est un développeur de produits matériels open source architecturés autour de microcontrôleurs et de FPGA. Les cartes populaires chez les développeurs, comme ArticKoala et ButterStick, ont été conçues par Greg S. Davill.

Sur le même sujet