L'embarqué > Matériel & systèmes > Sous-système > ADLink embarque un processeur Intel Xeon de 9e génération sur un contrôleur PXIe de classe serveur

ADLink embarque un processeur Intel Xeon de 9e génération sur un contrôleur PXIe de classe serveur

Publié le 02 septembre 2021 à 12:24 par François Gauthier        Sous-système ADLink

ADLink PXIE Xeon E

Sous la référence PXIe-3988, le fournisseur de cartes et sous-systèmes pour l’embarqué ADLink propose un calculateur lame de format 3U architecturé autour de la puce Intel Xeon E-2276ME de 9e génération, une plate-forme spécifiquement conçue pour les systèmes de test hybrides dans des châssis PXI Express. La carte associe un processeur Intel Xeon à 6 cœurs cadencés de 2,8 GHz à 4,5 GHz à 12 Mo de cache de niveau L3 et jusqu’à 64 Go de mémoire DDR4 à 2 400 MHz. Des performances système jusqu’alors indisponibles pour les applications de test et de mesure, selon ADLink.

La carte utilise ici plusieurs moteurs de calcul sur un seul processeur et peut exécuter quatre tâches indépendantes, simultanément. La répartition des charges de traitement sur les 6 cœurs du Xeon réduit considérablement les temps de traitement pour les applications intensives de traitement de signaux et de données, telles que les essais radiofréquences (RF) et les simulations de type HIL (Hardware-in-the-Loop).

Grâce à un commutateur PCIe configuré automatiquement, le PXIe-3988 peut en outre prendre en charge quatre liaisons x4 ou deux liaisons x8 PXI Express, avec un débit système maximal de 16 Go/s via le bus PCI Express 3.0 en fond de panier.

Enfin, la flexibilité de l’interface pour les systèmes de test hybrides est assurée à travers deux connecteurs DisplayPort, deux connexions USB 3.0 pour les périphériques à haut débit, deux ports Gigabit Ethernet, quatre ports USB 2.0 pour les périphériques classiques et le contrôle des instruments USB, et un connecteur Micro-D GPIB pour la connexion des instruments GPIB.

Un ensemble de performances devenues nécessaires pour les systèmes de test exigeants en matière de vitesse de traitement des applications et de gestion des modèles de programmation complexes dans les domaines des véhicules électriques, des télécommunications 5G, des semi-conducteurs, des circuits optiques, etc.

Sur le même sujet