L'embarqué > Logiciel > Plate-forme > Seco rassemble son expertise logicielle en IA, IoT et orchestration de données dans l’environnement Clea

Seco rassemble son expertise logicielle en IA, IoT et orchestration de données dans l’environnement Clea

Publié le 09 février 2021 à 12:45 par François Gauthier        Plate-forme Seco

Seco rassemble son expertise logicielle en IA, IoT et orchestration de données dans l’environnement Clea

La firme italienne Seco, connue pour son catalogue de cartes et modules pour le domaine de l’embarqué, élargit depuis quelques mois son spectre d’activité en proposant des solutions logicielles pour l’Internet des objets (IoT) de plus en plus conséquentes. Point d’orgue de cette évolution stratégique, la société transalpine annonce la création de Seco Mind, une division qui rassemble l’expertise du groupe dans les domaines de l'intelligence artificielle, de l'IoT et de l'orchestration de données. Parallèlement cette expertise est désormais accessible d’un point de vue opérationnel dans la suite logicielle Clea dont l’objet est de rassembler les données acquises sur site, de les transférer vers le cloud et de les rendre exploitables grâce à une analyse temps réel.

Avec la création de Seco Mind, Seco réorganise de fait le groupe en vue d’une future cotation en bourse, bouclant ainsi l’intégration de ses récentes acquisitions dans les secteurs de l'IA et de l'orchestration de données, soit Aidilab, un laboratoire de services d'aide à la conception acquis en 2018, Ispirata, start-up spécialisée dans les middlewares et solutions logicielles open source pour les applications d'orchestration de données dans les secteurs de l’IoT industriel, gobé en 2020, et Hopenly, aussi en 2020, spécialisé dans les projets d'apprentissage automatique et d'intelligence artificielle. Avec Seco Mind, l’entreprise souhaite à terme offrir un service intégré accessible aux entreprises qui n'ont pas forcément la possibilité de développer en interne des solutions reposant sur l'intelligence artificielle et l'analyse de données.

Le pilier de Seco Mind sera donc l’outil Clea, un logiciel proposé en tant que service (SaaS, Software as a Service) disponible sur abonnement, offrant une suite intégrée de services d'intelligence artificielle, d'Internet des objets et de cloud computing, accessible par le biais d'un équipement de terrain connecté. Avec Clea il sera par exemple possible d’effectuer une maintenance prédictive sur des machines ou d’anticiper le moment où elles auront besoin de réparation, et de manière générale d’intégrer la notion d'analyse de données dans un contexte IoT pour prendre des décisions économiques axées sur les données. Une approche, selon Seco, applicable dans tous les secteurs d’activité ayant recours à des équipements numériques.

D’un point de vue technologique, les outils de Clea sont activés grâce à l'installation d'Easy Edge, un boîtier fondé sur un microcontrôleur (un ESP32 d’Espressif à double cœur Xtensa) et doté de connectivité mobile (LTE-M/NB-IoT/2G + Wi-Fi/BT). Une fois installé sur une machine industrielle ou professionnelle, ce dernier est capable d'exécuter des algorithmes d'intelligence artificielle, transformant n'importe quel appareil, comme une machine à café ou un distributeur automatique, en une machine intelligente.

Cette architecture s’appuie aussi, d’un point de vue logiciel, sur l’ambitieuse plate-forme Edgehog, annoncée par Seco en février 2020 sur le salon Embedded World, et qui se présente comme une solution IoT à guichet unique pour le domaine industriel grâce l’intégration d’un ensemble de briques matérielles et logicielles dont l’objectif est de dégager l’utilisateur de tâches fastidieuses dans un projet de numérisation d’une usine.

Sur le même sujet