Microcontrôleur ultrasobre

L’ultrasobriété des microcontrôleurs, un sujet qui aiguise l’appétit de start-up innovantes

Publié le 19 janvier 2018 à 11:43 par Pierrick Arlot        Composant

[EDITION ABONNES] La sobriété énergétique est devenue un paramètre essentiel pour les fabricants d’objets connectés alimentés sur piles ou batteries. Rien d’étonnant donc à les voir examiner à la loupe la consommation électrique des composants électroniques qu’ils embarquent dans leurs produits. ...

Réservé aux abonnés Partager Lire

Intel PSG FPGA

Huit raisons d'utiliser des FPGA dans les applications à sûreté de fonctionnement

Publié le 19 janvier 2018 à 11:37 par Pierrick Arlot        Composant  Intel

[APPLICATION by INTEL PSG] Réaliser un produit à sûreté de fonctionnement efficace demande beaucoup de rigueur. L’utilisation de FPGA permet une plus grande souplesse de conception et une meilleure optimisation système que ce qu’il est possible d’envisager avec des composants standard. Accompagnés d’un flot de conception certifié apte à maintenir le niveau de rigueur exigé, les FPGA peuvent aussi faciliter l’obtention du précieux sésame qu’est la certification vis-à-vis des normes de sûreté de fonctionnement....

Partager Lire

Raspberry Pi Pmod

Grâce à RS, la Raspberry Pi a son adaptateur pour modules d’extension Pmod

Publié le 19 janvier 2018 à 11:22 par Pierrick Arlot        Sous-système RS Components

Afin de permettre l’ajout rapide de fonctions spécifiques (conversion analogique/numérique, capteurs de courant, afficheurs...) à des plates-formes de prototypage Raspberry Pi, RS Components, la marque commerciale du distributeur britannique Electrocomponents, lance une carte d’adaptation HAT (Hardware Attached on Top) pour modules Pmod. ...

Partager Lire

Rétro 2017

Rétro 2017 : les start-up qui ajoutent de la valeur à la connectivité sans fil

Publié le 19 janvier 2018 à 07:36 par Pierrick Arlot        Conjoncture

La connectivité sans fil, parfois associée à des mécanismes de géolocalisation ou d’identification, est devenue une brique essentielle et incontournable des systèmes embarqués et des objets connectés. Rien d’étonnant donc à ce que de jeunes pousses à la fibre technologique cherchent à se distinguer sur ce créneau en créant de la valeur autour du sans-fil. Dans ce cadre, L’Embarqué a porté en 2017 son attention sur quatre start-up françaises : Crowdloc (2016), Wyres (2015), Yes It Is (2016) et ZiBlue (2016). ...

Partager Lire

L'Embarqué Rétro 2017

Rétro 2017 : Les start-up qui ouvrent la voie à la maintenance prédictive dans les usines

Publié le 19 janvier 2018 à 07:28 par François Gauthier        Conjoncture

La maintenance prédictive pour la surveillance des machines et des équipements industriels est un Graal désormais à portée de main des industriels. L'utilisation de réseaux de neurones, la connexion généralisée des machines dans les ateliers, la surveillance en continu et en temps réel de systèmes complexes par des capteurs, l'exploitation des images sont autant de pistes explorées par les start-up impliquées dans le vaste mouvement de l'Industrie 4.0. L’Embarqué a déniché en 2017 quatre start-up françaises focalisées sur ces problématiques : Cogito (2016), Glial Technologies (2015), M-Cador (2015) et Morphosense (2016).  ...

Partager Lire

Rétro 2017

Rétro 2017 : les start-up qui percent le secret des ondes radio

Publié le 19 janvier 2018 à 07:20 par Pierrick Arlot        Conjoncture

Recycler des ondes radio pour rendre le Wi-Fi disponible partout dans un bâtiment, modéliser la propagation 3D des ondes électromagnétiques, réduire de façon drastique le coût et l’encombrement des antennes pour drones et nanosatellites, automatiser les phases de test des terminaux mobiles et des réseaux cellulaires à partir d’une application sur smartphone. L’Embarqué a déniché en 2017 quatre start-up françaises qui disposent de ce type de savoir-faire pointus : Anywaves (2017), Greenerwave (2015), Gwagenn (2015) et SmartViser (2014). ...

Partager Lire

L'Embarqué Rétro 2017

Rétro 2017 : les start-up qui contribuent à la conception de systèmes innovants

Publié le 19 janvier 2018 à 07:13 par François Gauthier        Conjoncture

Pour concevoir et développer de nouveaux systèmes intelligents et/ou connectés, il faut souvent travailler en coopération avec des partenaires qui apportent leur savoir-faire à la réalisation d’un projet. De ce fait un écosystème se crée (bureaux d'études, plates-formes d'ingénéierie collaborative, société de semi-conducteurs, éditeurs de CAO de cartes...) dans lequel certaines start-up tirent leur épingle du jeu. L'Embarqué a brossé en 2017 le portrait de quatre d'entre elles : AirNodes (2015), ECS3D (2016), Kicklox (2015) et Silicon Mobility (2015). ...

Partager Lire

Lire les articles suivants