L'embarqué > Matériel & systèmes > Composant > Nordic embarque le cœur ARM Cortex-M33 dans sa puce-système radio compatible LTE-M et NB-IoT

Nordic embarque le cœur ARM Cortex-M33 dans sa puce-système radio compatible LTE-M et NB-IoT

Publié le 24 janvier 2018 à 12:39 par Pierrick Arlot        Composant  Nordic

Nordic

Dès 2016, la firme norvégienne Nordic Semiconductor avait clamé son intention de lancer des circuits radio compatibles avec les technologies cellulaires longue portée et basse consommation LTE-M et NB-IoT, telles que stipulées au sein des spécifications 3GPP Release 13 (lire notre article ici). C’est aujourd’hui chose faite avec la puce-système nRF91 que la société nordique a récemment mise en œuvre dans des démonstrations sur les réseaux de Verizon Wireless Network aux Etats-Unis et de Telia en Norvège.

Le premier membre de la gamme nRF91 est un boîtier-système SiP (System in Package) qui réunit dans un volume de 10 x 16 x 1,2 mm un modem, un émetteur/récepteur, un frontal RF, un processeur d’application spécifique, de la mémoire flash, un circuit de gestion de l’alimentation, des quartz et des composants passifs. Dans ce cadre, Nordic s’est adjoint la collaboration de la société Qorvo, partenaire stratégique qui est intervenu à la fois sur le frontal RF ainsi que sur le développement et la fabrication du SiP. Au sein du boîtier-système, on trouve aussi un processeur à cœur ARM Cortex-M33 et un bloc de sécurité ARM CryptoCell-310. Le Cortex-M33, rappelons-le, est l’un des deux premiers cœurs de microcontrôleur (avec le cœur Cortex-M23) qui s’appuie sur l’architecture ARMv8-M. Une architecture annoncée fin 2015 qui étend la technologie de sécurité TrustZone, jusqu’alors réservée aux cœurs de microprocesseur Cortex-A, aux microcontrôleurs à cœur Cortex-M. Technologie de sécurité et de partitionnement, TrustZone permet donc de créer au sein d’un microcontrôleur une zone dite « de confiance » apte à sécuriser données, firmware et périphériques, un besoin exprimé de plus en plus explicitement par les développeurs d’objets et d’équipements connectés aux ressources limitées.

En outre, le SiP nRF91 prend en charge la géolocalisation via l’intégration d’une solution Assisted GPS (A-GPS) qui associe les technologies cellulaires et GPS pour assurer un positionnement rapide et précis, ajoute Nordic.

Précisons que le SiP nRF91 embarque une puce-système SoC nRF91 conçue à partir d’une feuille blanche par les équipes de Nordic réparties entre la Finlande et la Norvège. Compatible LTE-M et NB-IoT, on y trouve le cœur de microcontrôleur, le modem et l’émetteur/récepteur multimode, la flash, la mémoire RAM et la gestion d’alimentation. Ce SoC est actuellement échantillonné auprès de clients clés et sera disponible mi-2018 pour une production en volume prévue à la fin de l’année. Le SiP nRF91, quant à lui, sera proposé dans des variantes avec ou sans GPS intégré.

Sur le même sujet