L'embarqué > Normes & spécifications > Communication > Réseaux M2M et IoT : la technologie NB-IoT est désormais une norme 3GPP

Réseaux M2M et IoT : la technologie NB-IoT est désormais une norme 3GPP

Publié le 24 juin 2016 à 10:31 par Pierrick Arlot        Communication

3GPP NB-IoT

Comme prévu (lire notre article ici), l’organisme 3GPP qui veille à l’évolution des normes de radiocommunication cellulaire 2G, 3G et 4G a bouclé la semaine dernière le travail de standardisation du NB-IoT (Narrow Band Internet of Things), une technologie radio à bande étroite capable de coller aux contraintes de faible consommation du marché de l’Internet des objets. Même si quelques correctifs pourraient être apportés dans les prochains mois, toutes les caractéristiques techniques sont désormais figées et seules quelques modifications rétrocompatibles peuvent désormais être apportées au NB-IoT, désormais intégré dans la Release 13 des spécifications 3GPP.

« Il a suffi de neuf mois seulement pour boucler le standard après la phase d’étude, s’est réjoui Dino Fiore, chairman du groupe de travail 3GPP RAN (Radio Access Networks). Une fois de plus, notre organisme a démontré sa capacité à répondre rapidement aux besoins de marchés émergents. » Le NB-IoT est l’une des trois technologies LPWA (Low Power Wide Area) adoptées par le 3GPP pour les marchés du M2M et de l’Internet des objets avec le LTE-M (évolution du LTE et également labellisé LTE MTC Cat-M1) et l’EC-GSM-IoT (réservé lui aux réseaux 2G).

L’annonce du 3GPP a été saluée par l’alliance GSMA, organisme représentant les intérêts des opérateurs de réseaux mobiles, qui estime que ces trois standards permettent désormais de couvrir tous les cas d’usage LPWA. « La GSMA a lancé la Mobile IoT Initiative, dans l’objectif spécifique d’aligner l’industrie mobile derrière des technologies LPWA exploitant le spectre hertzien accessible sous licence et qui soient communes et complémentaires ; nous sommes donc ravis que leur ratification et leur adoption par l’industrie aient été si rapides », a commenté Alex Sinclair, directeur technique de la GSMA.

Rappelons que le NB-IoT vise à assurer une très bonne couverture indoor, le support d’un très grand nombre de dispositifs connectés à bas débit, une faible latence, un coût très faible de la connectivité, une basse consommation électrique et une architecture réseau optimisée. Selon l’association GSA (Global mobile Suppliers Association), les déploiements précommerciaux de réseaux IoT basés sur les spécifications 3GPP Release 13 pourraient démarrer dès le second semestre de cette année pour un lancement commercial durant les premiers mois de l’année 2017 (lire les détails ici).

 

Sur le même sujet