L'embarqué > Matériel & systèmes > Composant > Circuits LTE-M et NB-IoT : il faudra aussi compter sur Nordic Semiconductor

Circuits LTE-M et NB-IoT : il faudra aussi compter sur Nordic Semiconductor

Publié le 12 juillet 2016 à 10:10 par Pierrick Arlot        Composant  Nordic

IoT cellulaire

Alors que les sociétés de semi-conducteurs Altair (filiale de Sony), HiSilicon (filiale de Huawei), Qualcomm et Sequans ont déjà dévoilé leur intention de jouer des coudes sur le marché des circuits radio LTE-M et/ou NB-IoT, la firme norvégienne Nordic Semiconductor vient de dévoiler qu’elle allait elle aussi lancer une offre compatible avec ces deux standards récemment publiés au sein des spécifications 3GPP Release 13 (lire notre article ici) et dédiés aux réseaux cellulaires M2M et IoT basse consommation.

Dans le détail, Nordic compte échantillonner les premiers membres de sa nouvelle famille nRF91, optimisée en consommation et en taille, au cours du second semestre 2017 et prévoit une disponibilité en volume courant 2018.

Pour développer ses composants LTE-M et NB-IoT, la société nordique compte s’appuyer sur ses dix ans d’expérience dans le domaine de la radio à ultrabasse consommation (déjà implémentée dans sa famille bien connue de circuits Bluetooth Low Energy) et sur une équipe d’ingénieurs R&D récemment recrutés en Finlande et employés auparavant par les branches finlandaises de Nokia, Ericsson, Motorola et Broadcom.

« L’association de notre ADN intimement lié à la radio à ultrabasse consommation et de cette expertise finlandaise dans le domaine du cellulaire va idéalement positionner Nordic sur le créneau de l’IoT cellulaire à longue portée et basse consommation », a déclaré Svenn-Tore Larsen, le CEO de la firme norvégienne qui anticipe plus d’1,5 milliard de connexions LTE-M et NB-IoT d’ici à 2021.

Sur le même sujet