L'embarqué > Marchés > Rachat > Intel acquiert une start-up suisse spécialiste des lunettes connectées

Intel acquiert une start-up suisse spécialiste des lunettes connectées

Publié le 23 janvier 2015 à 13:06 par Pierrick Arlot        Rachat

Intel acquiert une start-up suisse spécialiste des lunettes connectées

Le site Web de la toute jeune société suisse Composyt Light Labs, à l’origine d’une nouvelle technologie de lunettes connectées, le confirme (et c’est d’ailleurs la seule information qui subsiste encore sur son site) : elle a bien été rachetée par Intel en fin d’année dernière.

Essaimage de l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) et créée en juillet 2014, la start-up travaille sur des dispositifs d’affichage particulièrement compacts pour lunettes connectées et basés sur un microprojecteur laser Mems, un combineur holographique et un système de projection directe sur la rétine. Le tout a été conçu avec le concours d’une autre jeune société suisse, en l’occurrence Lemoptix, elle aussi basée à l'EPFL.

Par cette acquisition, Intel confirme que les objets connectés sont désormais au cœur de sa stratégie. Le numéro un des semi-conducteurs a accumulé en 2013 et en 2014 les annonces dans ce domaine : création de l’entité IoT (Internet of Things) Solutions Group, lancements de l’Atom E3800, du processeur Quark, de la carte Galileo et du module processeur Edison, rachat de Basis Science, un spécialiste des technologies pour dispositifs électroniques de santé et de bien-être portés sur soi, fourniture de plates-formes matérielles/logicielles intégrées pour passerelles positionnées entre les objets connectés et le cloud (Intel IoT Gateways), etc. Il y a quelques semaines Intel a complété cet ensemble avec un modèle de référence de bout-en-bout baptisé IoT Platform et avec Curie, un module pour dispositifs portés sur soi de la taille d’un bouton de culotte.

Sur le même sujet