L'embarqué > Matériel & systèmes > Sous-système > Intel passe à la seconde génération de sa carte Galileo et la propose à 60 $

Intel passe à la seconde génération de sa carte Galileo et la propose à 60 $

Publié le 22 août 2014 à 11:31 par François Gauthier        Sous-système Intel

Intel Galileo Gen 2

Intel a annoncé cet été la mise à disposition de sa carte de développement Galileo de seconde génération. Pas de bouleversement dans cette nouvelle mouture puisque l’on y retrouve le processeur 32 bits Quark X1000 cadencé à 400 MHz de l'Américain, conçu pour supporter les instructions du Pentium. Ce processeur est flanqué, sur Galileo Gen 2, de 246 Mo de mémoire DRR3, de 512 Ko de SRam, de 8 Mo de flash et de 8 kbit d’Eeprom. C’est au niveau des interfaces de communication que se situent les principales évolutions.

La carte conserve sa connectique sur deux des côtés du circuit imprimé (à l'instar de sa concurrente la Raspberry Pi B+) avec un port Mini PCIe, un port Ethernet 10/100 Mbit/s, un emplacement pour lecteur de cartes MicroSDHC, un port USB hôte, un port USB 2.0 et la compatibilité broche à broche avec les cartes Arduino Uno R3.  Mais elle y ajoute un port USB UART délivrant du 3,3 V via un connecteur à 6 broches, utile pour le débogage d’applications sous Linux, et un contrôleur PWM (Pulse Width Modulation) sur 12 bits pour l’interfaçage avec des signaux analogiques issus de moteurs.

Côté alimentation, la carte ouvre la possibilité d’utiliser la technologie PoE (Power over Ethernet) et accepte désormais des tensions d’alimentation de 7 à 15 V. Programmable via l’environnement de développement Arduino, la carte Galileo Gen 2 supporte la version 1.4 de l’environnement sous Linux Yocto.

Elle est annoncée par Intel à un prix de 60 dollars l’unité, un positionnement qui la rend compétitive avec les cartes de développement et de prototypage BeagleBone Black et surtout Raspberry Pi, avec toutefois pour cette dernière une très vaste communauté de développeurs dont ne peut pas se targuer pour le moment Intel avec Galileo.

Sur le même sujet