L'embarqué > Marchés > Conjoncture > Intel crée une entité focalisée sur le marché de l’Internet des objets

Intel crée une entité focalisée sur le marché de l’Internet des objets

Publié le 08 novembre 2013 à 11:50 par Pierrick Arlot        Conjoncture Intel

Doug Davis Intel

C’est via un post de Kristen Temple, en charge des relations avec les médias chez Intel, que l’on a appris subrepticement que le géant américain avait créé une nouvelle entité en vue d’accélérer et d’élargir sa présence sur le marché émergent de l’Internet des objets. Dénommée IoT (Internet of Things) Solutions Group, cette entité englobera la division Intelligent Systems d’Intel ainsi que sa filiale Wind River afin de rassembler sous une même ombrelle les circuits, les modules, les logiciels, les services et les plates-formes potentiellement utilisables pour connecter au cloud objets divers et variés.

L’annonce de la création de l’IoT Solutions Group fait suite à plusieurs initiatives de l’Américain visant à mieux cibler le marché de l’Internet des objets. Intel a ainsi récemment lancé un circuit Atom basse consommation (E3800) dédié aux passerelles et concentrateurs connectés qui agiront en tant qu'agrégateurs de données entre les objets et le cloud. Le numéro un des semiconducteurs a également dévoilé le processeur Quark à la consommation dix fois plus faible que celle des Atom (pour un cinquième de leur taille), un circuit qui, lui, cible spécifiquement le marché émergent des objets connectés et de l’électronique embarquée sur soi. Dans la foulée, Intel a annoncé une carte de développement compatible avec Arduino, baptisée Galileo et basée justement sur le premier rejeton de la famille Quark. L’Américain compte aussi proposer courant 2014 des solutions matérielles et logicielles pré-intégrées pour passerelles intelligentes, qui associeront les offres respectives de ses deux filiales que sont Wind River et McAfee…

La nouvelle entité dédiée à l’Internet des objets sera dirigée par Doug Davis (photo en en-tête), vice-président et directeur général d’Intel, qui rapportera directement à Brian Krzanich, président et CEO de la firme américaine.

Sur le même sujet