L'embarqué > Logiciel > Plate-forme > Sécurité : l’OS Nucleus de Mentor Graphics supporte désormais la technologie ARM TrustZone

Sécurité : l’OS Nucleus de Mentor Graphics supporte désormais la technologie ARM TrustZone

Publié le 27 octobre 2015 à 11:09 par Pierrick Arlot        Plate-forme Mentor

Sécurité : l’OS Nucleus de Mentor Graphics supporte désormais la technologie ARM TrustZone

Mentor Graphics vient de mettre à jour son système d’exploitation temps réel Nucleus qui cible plus particulièrement les systèmes embarqués et les objets connectés sobres en énergie. A la clé, le support de la technologie de sécurité et de partitionnement ARM TrustZone présente dans tous les processeurs à cœur Cortex-A. Dès lors, les concepteurs de systèmes qui ont des contraintes de sécurité ou de sûreté de fonctionnement peuvent désormais protéger leurs applications en les portant sur l’OS temps réel Nucleus dans un environnement de confiance affecté de priorités d’exécution sur les applications non sécurisées.

TrustZone permet en effet de créer une partition « sécurisée » dont le logiciel et les ressources matérielles (mémoire sécurisée, blocs de cryptographie, écrans LCD, connectivité radio…) sont protégés des attaques malveillantes. Les applications non sécurisées (programmes bare-metal, applications Linux ou applications tournant sur une autre instance de Nucleus) sont, quant à elles, exécutées dans le domaine non isolé sans qu’elles puissent, de quelque manière que ce soit, entraver l’exécution des applications sécurisées.

La nouvelle version de Nucleus supporte aussi la connectivité radio 802.15.4 et le protocole 6LoWPAN conçu pour les réseaux IPv6 à bas débit (et à la base notamment de technologies comme Thread ou ZigBee IP). « Dans le domaine des objets et équipements connectés, les fonctions de sécurité et de connectivité basse consommation apportée par la dernière version en date de Nucleus offrent les caractéristiques nécessaires à la création de systèmes IoT complexes à base de systèmes d’exploitation hétérogènes », a souligné Markus Levy, fondateur et président de l’organisme EEMBC et de la MultiCore Association.

 

 

 

Sur le même sujet