L'embarqué > Logiciel > Middleware > Réseaux industriels : pour développer des produits CC-Link IE TSN, Port propose une pile logicielle ou un module SoM

Réseaux industriels : pour développer des produits CC-Link IE TSN, Port propose une pile logicielle ou un module SoM

Publié le 28 avril 2020 à 09:12 par François Gauthier        Middleware NeoMore

Port NeoMore CC-Link TSN

La société allemande Port, représentée en France par NeoMore et spécialiste des technologies de communication de données en temps réel pour l’industriel, propose une double alternative aux développeurs de réseaux Ethernet temps réel rapides fondés sur le protocole CC-Link IE TSN : soit une pile logicielle (maître/esclave) qui vise à réduire les temps et les coûts de développement pour les concepteurs de circuits intégrés, soit une carte SoM (System on Module) qui a pour ambition d’étendre directement, au niveau réseau, les plates-formes existantes développées par exemple par des OEM.

Rappelons qu’en 2018, Port a rejoint l’association industrielle CLPA (CC-Link Partner Association) (*) qui est à l’origine de la technologie d’Ethernet industriel CC-Link IE TSN qui combine à la fois la bande passante élevée du Gigabit Ethernet et la technologie TSN (Time Sensitive Networking), apportant la notion de temps réel sur un réseau Ethernet. L’idée sous-jacente est d’autoriser la transmission d’un trafic de données déterministe en temps réel et d'un trafic Ethernet standard (Webserver, FTP, SNMP…) en simultané sur un même réseau physique. Avec à la clé, la possibilité d’intégrer de manière native un tel réseau industriel avec des réseaux informatiques de niveau supérieur sur lesquels sont banchés par exemple des outils d’ERP.

Les produits pour CC-Link IE TSN de Port comprennent une pile logicielle indépendante du matériel choisi qui contient les outils nécessaires pour configurer, gérer et installer la spécification ouverte CC-Link IE TSN. La pile contient les fonctionnalités TSN prises en charge conformément aux normes IEEE, avec des outils de configuration adaptés. Plus précisément, cette partie TSN est conforme aux normes IEEE 802.AS (qui fait partie intégrante du standard TSN), IEEE1588v2, sur laquelle repose en partie le TSN, pour la synchronisation temporelle des signaux (avec un degré plus ou moins élevé de déterminisme), et IEEE 802.1Qbv pour la partie ordonnancement.

Parallèlement, Port a développé une offre matérielle pour CC-Link IE TSN, en l’occurrence une carte SoM (32 x 40 mm) architecturée autour d’un processeur de communication multiprotocole R-IN32M3-EC à cœur Arm Cortex-M3 de Renesas, qui peut être utilisée comme module complémentaire ou carte d'extension sur des systèmes existants. En d'autres termes, les utilisateurs qui ont développé leur propre plate-forme dotée d’une interface périphérique série SPI (Serial Peripheral Interface) peuvent ajouter un lien CC-Link IE TSN à leur carte via cette interface.

De fait, Port propose, d’un côté, la licence de la pile logicielle CC-Link IE TSN qui s'adresse aux utilisateurs qui peuvent optimiser leurs efforts de développement pour des applications à fort volume et, de l’autre côté, un module intégré qui offre une option CC-Link IE TSN pour les entreprises qui produisent en très petites quantités des équipements spécifiques.

« Port dessert principalement les marchés industriels tels que l'automatisation industrielle, la logistique, les capteurs et l'industrie des processus et nos solutions de communication en temps réel couvrent l'ensemble de la chaîne de communication, explique Dietmar R. Franke, PDG de Port. Le standard CC-Link IE TSN fournit dans ce cadre une plate-forme technologique qui permet d'afficher les données du capteur sur une interface de type IT, en toute sécurité. »

(*) Fondée en 2000, la CLPA qui compte quelque 3 700 entreprises adhérentes, standardise et promeut le protocole réseau CC-Link développé en 1996 par Mitsubishi Electric, avec ses variantes introduites au fil des ans : CC-Link/LT pour les réseaux de capteurs, CC-Link Safety pour les réseaux à contraintes de sûreté, CC-Link IE pour un réseau Gigabit Ethernet doté des propriétés CC-Link, et récemment CC-Link IE TSN qui combine le Gigabit Ethernet et la technologie TSN. Au comité de direction de la CPLA, outre Mitsubishi Electric, on trouve les sociétés 3M, Cognex, Balluf, IDEC, Molex, Proface (la filiale japonaise de Schneider Electric), NEC et Cisco.

Sur le même sujet