L'embarqué > Marchés > Conjoncture > L’Industrial Internet Consortium change de nom pour refléter les évolutions du marché de l’IoT

L’Industrial Internet Consortium change de nom pour refléter les évolutions du marché de l’IoT

Publié le 23 août 2021 à 12:35 par François Gauthier        Conjoncture

L’Industrial Internet Consortium change de nom pour refléter les évolutions du marché de l’IoT

L’Industrial Internet Consortium, géré par l'Object Management Group (OMG), a décidé de donner une nouvelle orientation à son travail de mise en avant et de promotion de l’Internet des objets dans l’industrie en modifiant son nom qui devient désormais Industry IoT Consortium. Pour rappel, l’IIC est une organisation mondiale qui s’est donné comme objectif d’accélérer l'adoption de systèmes IoT industriels "de confiance". Selon ses promoteurs, la nouvelle mission du consortium est de démontrer la valeur commerciale et la capacité de retour sur investissement des transformations liées à l’IoT dans l'industrie.

La nouvelle orientation de l'IIC a donc pour ambition de stimuler l'innovation technologique qui favorise cette évolution afin que les organisations puissent rentabiliser leurs investissements dans l'IoT.

« Nous avons reconnu la nécessité de nous concentrer sur les déploiements technologiques pour résoudre les problèmes techniques des industriels, explique Richard Soley, directeur exécutif de l’IIC. Nous appliquons la technologie pour résoudre les problèmes concrets des utilisateurs afin d’améliorer leurs résultats commerciaux, en fournissant un soutien et des conseils aux organisations industrielles et fournisseurs de technologies qui vont vers l’IoT. »

La nouvelle orientation veut renforcer l'écosystème existant en unifiant les membres autour des résultats réussis du déploiement de l'IoT. De nouveaux programmes, qui combinent plusieurs approches de la transformation numérique, permettront d'identifier les points faibles perçus par les utilisateurs pour in fine améliorer les capacités de mise sur le marché et surtout les résultats commerciaux.

L'IIC poursuivra dans ce cadre ses travaux sur les bonnes pratiques, les bancs d'essai et la fourniture d'exigences en matière normative aux organismes en charge de l’écriture des normes afférentes.

Sur le même sujet