L'embarqué > Marchés > Perspective > Les microprocesseurs pour l’embarqué vont compter pour 16% des ventes de microprocesseurs en 2018

Les microprocesseurs pour l’embarqué vont compter pour 16% des ventes de microprocesseurs en 2018

Publié le 02 février 2018 à 10:33 par Pierrick Arlot        Perspective

IC Insights MPU

Apparus au début des années 1970 sous la forme de calculateurs 4 bits, les microprocesseurs figurent aujourd’hui au rang des circuits intégrés les plus complexes du marché. Les modèles les plus puissants aujourd’hui sont des puces-systèmes 64 bits multicœurs hautement parallèles qui intègrent toutes les fonctions d’une unité centrale (CPU) d’un ordinateur ainsi qu’un nombre de plus en plus grand de fonctions de niveau système et de blocs d’accélération pour applications vidéo, graphiques et logiciels d’intelligence artificielle (IA).

Bien évidemment, les microprocesseurs sont les cerveaux des PC, serveurs et autres mainframes mais ils sont également à l’œuvre dans des systèmes embarqués comme les équipements réseau, les périphériques d’ordinateurs, les matériels médicaux et industriels, les voitures, les télévisions, les décodeurs TV, les consoles de jeux vidéo, les dispositifs électroniques portés sur soi et les objets connectés. Et c’est justement sur ce marché de l’embarqué que les ventes de microprocesseurs ont le plus progressé en cinq ans. Selon IC Insights, elles sont passées de 5,8 milliards de dollars en 2012 à 10,4 Md$ en 2017 (+79,3%), à comparer aux ventes de microprocesseurs pour l’informatique (+5,5% à 38,1 Md$) et à celles des puces-systèmes SoC mobiles pour tablettes et smartphones (+57,5% à 23 Md$ en 2017).

Si l’on en croit la société d’études, le marché total des microprocesseurs va croître de 4% cette année à hauteur de 74,5 Md$, après une progression de 5% en 2017 et de 9% en 2016, puis connaître une croissance annuelle moyenne de 3,4% d’ici à 2022. Parallèlement, les ventes en volume de microprocesseurs vont augmenter de 2% en 2018 (une valeur similaire à celle de 2017) à 2,6 milliards d’unités, puis connaître une croissance annuelle moyenne de 2,1%.

Dans le détail, les microprocesseurs pour PC standard, serveurs et gros ordinateurs vont encore s’arroger 52% du marché total en 2018, contre 16% pour les modèles pour applications embarquées et 32% pour les processeurs d’application mobiles (28% pour les téléphones mobiles et 4% pour les tablettes). Si ces derniers ont constitué le principal vecteur de progression du marché des microprocesseurs durant la première moitié de cette décennie, ils ont aujourd’hui tendance à marquer le pas, note encore IC Insights qui constate la saturation du marché et l’arrivée à maturité du segment des smartphones.

Les ventes en volume de processeurs d’application pour téléphones mobiles n’ont pas progressé en 2016 et 2017 et ne devrait croître que de 0,3% en 2018 à pratiquement 1,8 milliard d’unités (un record néanmoins). Globalement, Intel continue de dominer le marché des microprocesseurs même si sa part, estimée à plus de 75% lors de la dernière décennie, est passée sous la barre des 60% en raison du succès des SoC à architecture ARM sur le créneau des tablettes et des smartphones, ajoute encore la société d’études.  

Sur le même sujet