L'embarqué > Matériel & systèmes > Connectivité > Le français Simpulse multiplie par quatre la portée radio des liens vidéo des systèmes robotisés professionnels

Le français Simpulse multiplie par quatre la portée radio des liens vidéo des systèmes robotisés professionnels

Publié le 18 octobre 2021 à 12:11 par Pierrick Arlot        Connectivité

SM200 modem radio mobile

Fournisseur de solutions à radio logicielle SDR (Software Defined Radio) pour systèmes de communication professionnels, le français Simpulse, auquel L’Embarqué a consacré un portrait détaillé de start-up en 2016, vient de confirmer l’efficacité de son lien radio SL200 sur le terrain en préambule du salon Milipol Paris qui se tient du 19 au 22 octobre. Lors d’une opération conduite en collaboration avec Groupe Intra, société d’intervention mobilisable en cas d’accident nucléaire avec des robots, Simpulse a montré que son lien radio SL200 (photo ci-dessous) maintenait la transmission vidéo dans une zone jusqu’à 4 fois plus grande que la zone de couverture nominale.

Habituellement, avec les systèmes de transmission numérique classiques, le lien est brutalement coupé dès que la limite de portée nominale est dépassée. Dans la pratique, la société française repousse les limites de cette approche en implémentant dans ses produits un comportement proche des solutions analogiques sans coupure brutale. Lorsque le véhicule sort de la zone nominale de transmission vidéo HD, une liaison radio plus robuste à plus faible débit est maintenue. Cette liaison est utilisée pour la transmission d'une vidéo de contexte à plus faible résolution pouvant permettre de poursuivre la mission. Au-delà, quand la vidéo ne peut plus être transmise, un lien très robuste à très faible débit est toujours assuré, avec notamment la transmission des coordonnées GPS et des informations de commande et de contrôle du véhicule. Il est ainsi possible de reconduire la machine dans la zone nominale de couverture.

Alors que Simpulse est aujourd’hui renommé pour la performance de ses liens radio pour drones qui peuvent transmettre une vidéo HD à plus de 80 km à vue avec seulement 600 mW de puissance d’émission, la société affirme avoir prouvé l'efficacité de sa technologie appliquée aux robots terrestres lors de tests en environnement rural en collaboration avec Groupe Intra. Précisons que cet organisme a développé une expertise des techniques d'intervention à distance à l'aide d'engins robotisés en cas d'accident nucléaire dans les installations de ses trois entreprises membres, EDF, le CEA et Orano (ex-Areva). Or, dans le cadre des activités d'interventions téléopérées de Groupe Intra, transmettre la vidéo est la principale fonction d'un lien radio. Elle est indispensable pour la reconnaissance des lieux, la manipulation d'objets, mais surtout pour des besoins de pilotage et guidage du robot. Le risque identifié est de perdre l'usage du robot lorsqu'il dépasse la portée du lien radio.

« L'expertise en robotique de Groupe Intra nous a permis de démontrer la robustesse inégalée de notre lien radio en conditions extrêmes, et d'adapter notre technologie à ces environnements », indique Emmanuel Hamman, le président de Simpulse.

Sur le même sujet