L'embarqué > Normes & spécifications > Communication > Internet des objets : la technologie radio basse conso et longue portée Zeta améliore son débit et sa sensibilité

Internet des objets : la technologie radio basse conso et longue portée Zeta améliore son débit et sa sensibilité

Publié le 09 avril 2021 à 11:36 par Pierrick Arlot        Communication Socionext

Zeta

Le fournisseur de puces-systèmes évoluées pour les marchés de l’électronique grand public, de l’automobile et de l’industriel Socionext s’est associé aux sociétés ZiFiSense et Techsor pour développer une nouvelle version du standard de communication radio longue portée et basse consommation (LPWA) Zeta, version qui promet une vitesse de transfert 20 fois supérieure à celle permise par la technologie Zeta originale pour une sensibilité améliorée de 10 dB voire plus.

Elaborée à l’origine par ZiFiSense, la technologie Zeta cible des marchés comme le bâtiment intelligent, la logistique connectée, l’agriculture, la pêche et l’Internet des objets industriel. Bidirectionnelle et pouvant être déployée dans les bandes de fréquence sub-GHz et 2,4 GHz, elle exploite de multiples canaux UNB (Ultra Narrow Band) et s'accompagne d'un mécanisme multi-saut basse consommation pour étendre sa portée. 

Selon Socionext, la nouvelle version du procédé Zeta, dont les spécifications sont désormais figées, s’appuie sur la modulation Advanced M-FSK en lieu et place de la technologie 2FSK originale. Il est ainsi possible de passer à une modulation multiniveau du type 64FSK qui améliore la vitesse de communication. L’effet du volume plus important de données à transmettre, lié aux corrections d’erreurs et aux répétitions de trames, est réduit du fait de l’augmentation de la vitesse de transmission et la sensibilité peut ainsi être améliorée même si le débit effectif s’avère similaire à celui obtenu avec la modulation conventionnelle 2FSK, assure la société asiatique. Socionext envisage d'ailleurs de réaliser d’ici à mars 2022 un prototype de puce-système de communication compatible avec la nouvelle spécification pour un lancement en production de volume à la fin de l’année prochaine.

Rétrocompatible avec la première version du standard Zeta, la nouvelle spécification devrait permettre de communiquer avec des objets se déplaçant à 60 km/h à une distance comprise entre 3 et 5 km, précise encore Socionext. En outre, avec l’option Advanced M-FSK, les réseaux LPWA Zeta aux caractéristiques optimales pourront être déployés en ajustant les paramètres de débit (entre 20 bit/s et 500 kbit/s), de sensibilité (jusqu’à -150 dBm) et de tolérance à la mobilité selon les besoins spécifiques de l’application.

« En développant les technologies radio Zeta de nouvelle génération et en les mettant en œuvre dans une puce-système, nous allons pouvoir encore améliorer notre compétitivité face à d’autres procédés radio LPWAN et accélérer l'expansion mondiale du standard Zeta », s’est réjoui Zhu Qiang, le directeur de la société Techsor qui distribue les produits Zeta au Japon et qui a établi l’alliance Zeta qui compterait aujourd’hui 300 membres et dont la tâche est de promouvoir le déploiement et l’utilisation de cette technologie.

On rappellera que STMicroelectronics a rejoint la Zeta Alliance début 2021 et que le fabricant de semi-conducteurs collabore déjà avec ZiFiSense pour porter la technologie Zeta sur ses puces sans fil STM32WL (lire notre article ici). ZiFiSense s’appuie par ailleurs sur la firme française Sensing Labs pour lancer sur les marchés européens ses modules IoT Zeta et ZETags ainsi que les capteurs, équipements réseau et solutions IoT associés (lire notre article ici).

Vous pouvez aussi suivre nos actualités sur la vitrine LinkedIN de L'Embarqué consacrée aux réseaux LPWAN : Embedded-LPWAN

Sur le même sujet