L'embarqué > Matériel & systèmes > Connectivité > « Inspirée par les technologies Wirepas, la norme DECT-2020 NR est le premier standard 5G non cellulaire »

« Inspirée par les technologies Wirepas, la norme DECT-2020 NR est le premier standard 5G non cellulaire »

Publié le 04 novembre 2021 à 07:36 par Pierrick Arlot        Connectivité Wirepas

Wirepas Massive

La société Wirepas table sur un déploiement dès 2022 de sa technologie Wirepas Private 5G qui repose sur la récente norme DECT-2020 NR et qui cible les réseaux IoT massifs déployés par les entreprises. Rencontré à l’occasion du salon SIDO Lyon, Eden Suire, responsable du développement commercial Europe du Sud de la firme finlandaise, évoque l’avenir de Wirepas et les percées de l’entreprise sur le marché hexagonal.

Créée en Finlande en 2010, la société Wirepas est aujourd’hui connue pour la technologie Wirepas Massive, ex-Wirepas Mesh, qui permet le déploiement de réseaux radio maillés multisauts, auto-organisés et distribués, optimisés pour les communications et la localisation de capteurs sans fil. Quels sont les domaines d’activité où la technologie Wirepas est déjà bien implantée ?

EDEN SUIRE Nous avons rebaptisé notre technologie Wirepas Massive pour bien montrer sa capacité à permettre le déploiement de réseaux radio maillés à très forte densité, à très grande échelle et à haute disponibilité, grâce notamment à ses capacités inhérentes de gestion automatique des interférences. Ceci étant dit, les compteurs électriques communicants constituent le domaine « historique » d’activité de Wirepas avec des déploiements très importants en Scandinavie et notamment un unique réseau constitué de plus de 900 000 capteurs sur Oslo en Norvège, à raison d’environ 300 capteurs pour une passerelle.

Les trois autres secteurs où nous sommes présents sont le smart tracking d’actifs, de matériels ou de personnes, le smart building avec des applications d’éclairage connecté ou d’efficacité énergétique, et l’industriel, pour des besoins notamment de maintenance prédictive. Le marché industriel constitue d’ailleurs un axe fort de développement de Wirepas dans l’Hexagone.

Depuis combien de temps la société Wirepas est-elle présente en France ?

EDEN SUIRE Nous sommes implantés à Grenoble depuis 2016 et le bureau français de Wirepas compte aujourd’hui une dizaine de personnes dont des commerciaux et des ingénieurs support. L’équipe française, outre sa contribution à des projets de déploiement, participe aussi au développement de la roadmap de la technologie.

En France, la SNCF déploie actuellement la technologie Wirepas Massive avec le concours de notre partenaire ELA Innovation. Et ce dans le cadre d’une solution complète qui permet la supervision de travailleurs isolés et de matériel dans des tunnels en chantier, en assurant la communication entre objets, et le contrôle à distance des capteurs connectés tout en garantissant une autonomie de plusieurs années.

Nous travaillons aussi, dans le cadre de la surveillance et de l’optimisation de chantiers de construction, avec Omniscient, une start-up incubée par le groupe Bouygues. La technologie permet notamment de faire l’appel du personnel le matin de manière totalement numérique et ce en quelques secondes.

La technologie Wirepas est-elle utilisée au-delà des frontières européennes ?

EDEN SUIRE Au-delà de l’Europe, la technologie Wirepas est également en cours de déploiement en Australie et aux Etats-Unis, avec, en Amérique du Nord, des projets avec le fabricant d’entrepôts logistiques Prologis pour fournir des services d’inventaire et localisation de matériels, de gestion de panneaux solaires, d’efficacité énergétique pour les entrepôts, etc.

A cet égard, il faut noter que, par rapport aux technologies radio longue portée et basse consommation LPWAN classiques qui mettent souvent l’accent sur les grandes distances de transmission, Wirepas Massive, de par son principe, apporte un facteur supplémentaire de fiabilité et d’échelonnabilité. Non seulement au niveau de l’architecture décentralisée mais également au niveau applicatif, un premier projet étant souvent un tremplin vers d’autres projets à partir d’un même réseau.

C’est le cas d’un projet mené avec l’intégrateur Apitrak pour la géolocalisation des équipements médicaux dans les hôpitaux, la technologie Wirepas permettant de localiser avec une précision entre trois et cinq mètres grâce à l’outil Wirepas Positioning Engine. Apitrak envisage désormais de récupérer avec le même type de réseau d’autres informations grâce, par exemple, à l’ajout de capteurs environnementaux.

Quel est le modèle commercial de Wirepas ?

EDEN SUIRE Wirepas est un fournisseur de technologies que nous proposons à des partenaires fabricants de matériels et intégrateurs métier. A ce titre, le modèle commercial de la société est échelonnable au sens où Wirepas perçoit une royaltie unique par objet, associée à une licence comprenant nos outils et des services de support.

La liste de nos partenaires, au nombre de plus de 160 à ce jour, est disponible sur notre site et nous étudions une forme de certification des produits et des plates-formes IoT compatibles avec la technologie Wirepas. Parmi nos partenaires, on peut citer en France les sociétés Promistel (et ce depuis 2016), ELA Innovation, iSwip ou encore Stimio. Sur notre stand au salon SIDO Lyon cette année, nous étions accompagnés par Promistel, mais aussi par le fabricant israélien de passerelles SolidRun et le spécialiste italien de la géolocalisation BlueUp.

Wirepas a récemment levé 10 millions d’euros pour lancer la technologie Wirepas Private 5G. Quelles en sont les spécificités ?

EDEN SUIRE Wirepas Private 5G est le nom de la prochaine génération de notre technologie que nous comptons commercialiser sur le marché en 2022. Elle est basée sur la norme DECT-2020 NR publiée par l’organisme européen Etsi en 2020, norme qui a récemment été avalisée par l’Union Internationale des télécommunications et hissée au rang des standards 5G officiellement intégrés dans la recommandation IMT-2020. Ce sera le premier standard 5G non cellulaire au monde, conçu pour le déploiement d’un Internet des objets massif.

La norme DECT-2020 NR s’appuie en fait sur les technologies Wirepas et a montré qu’elle remplissait toutes les conditions pour entrer au catalogue IMT-2020, à savoir par exemple une capacité à prendre en charge au moins un millions de nœuds d’utilisateurs par kilomètre carré avec la transmission d’un paquet toutes les deux heures par nœud. La technologie Wirepas Private 5G, qui s’appuie sur une architecture décentralisée sans infrastructure et autonome, conçue pour les réseaux IoT massifs déployés par les entreprises, va dans ce cadre pouvoir exploiter la bande des 1,9 GHz, allouée au niveau mondial exclusivement à la technologie DECT historique et à ses descendants. L’éclairage public et les compteurs électriques seront au rang des premières applications Wirepas Private 5G qui se déploieront à partir de 2022.

Propos recueillis par Pierrick Arlot

Sur le même sujet