L'embarqué > Matériel & systèmes > Connectivité > Bientôt un réseau radio mondial IPv6 pour l’Internet des objets basé sur la technologie Wi-SUN ?

Bientôt un réseau radio mondial IPv6 pour l’Internet des objets basé sur la technologie Wi-SUN ?

Publié le 14 décembre 2015 à 12:30 par Pierrick Arlot        Connectivité

Starfish Silver Spring

Fournisseur de solutions de connexion sans fil pour les applications du smart grid et de la ville intelligente, la firme américaine Silver Spring Networks a annoncé en grandes pompes le 9 décembre le lancement de Starfish, un service international de connexion sans fil IPv6 dédié au marché de l’Internet des objets et basé sur le standard d’interopérabilité Wi-SUN (alias 802.15.4g).

Pour ce faire, la société compte s’appuyer sur l’expérience acquise avec les quelque 22 millions d’objets connectés qu’elle a contribué à déployer aux Etats-Unis, mais aussi en Grande-Bretagne, au Danemark et en Inde, pour proposer des services IoT aux entreprises, aux collectivités locales, aux distributeurs d’énergie et à des développeurs divers et variés, et ce avec des niveaux de qualité de service (SLA) adaptés à leurs besoins et garantis.

Que Silver Spring Networks s’appuie sur le standard Wi-SUN n’est guère une surprise. L’Américain émarge depuis plusieurs années au comité directeur de l’alliance Wi-SUN (Wireless Smart Utility Networks), l’organisme industriel qui promeut l’usage de la norme IEEE 802.15.4g pour la connexion sans fil des compteurs d’énergie intelligents au smart grid. Pour rappel, la spécification 802.15.4g est un amendement à la couche PHY de la norme IEEE 802.15.4 qui fut initialement conçue pour les réseaux radio personnels (WPAN) et qui forme aujourd'hui le socle des standards ZigBee et Thread. Elle standardise des niveaux de puissance d’émission, des débits, des modulations et d’autres caractéristiques techniques, ainsi que les bandes de fréquence utilisables pour le déploiement à grand échelle de réseaux de distribution d’énergie intelligents. Le standard 802.15.4g prévoit notamment un débit minimal de 40 kbit/s (avec une modulation FSK), débit qui peut être porté à 1,2 Mbit/s via des modulations optionnelles plus sophistiquées.

Selon Silver Spring Networks, la norme Wi-SUN élève d’un cran les caractéristiques généralement attendues d’un réseau IoT avec des débits élevés (près de 100 fois supérieurs à ceux proposés par les réseaux LoRa ou Sigfox par exemple), un temps de latence d’une dizaine de millisecondes, une portée de plus de 75 km en point-à-point, le support d’infrastructures maillées, ainsi qu’une fiabilité, une sécurité et un échelonnabilité de qualité industrielle…

Le service Starfish sera d’abord disponible dans les villes américaines de Chicago, San Antonio et San Jose, ainsi qu’à Bristol, Calcutta, Copenhague et Glasgow. A partir de 2016 et au-delà, il devrait être étendu à l’Amérique du Nord, à l’Amérique du Sud, à l’Europe, à l’Asie, à l’Australie et à la Nouvelle-Zélande. Pour accompagner ce développement, Silver Spring Networks compte proposer aux concepteurs de produits des kits de développement matériel (HDK) et logiciel (SDK) avec spécifications, documentation, accès aux infrastructures et réseaux pilotes, processus de vérification et services de support. Un SDK pour les développeurs d’applications IoT est également prévu.

Sur le même sujet