L'embarqué > Normes & spécifications > Architecture > Automobile : un standard pour transformer les smartphones en clés de contact

Automobile : un standard pour transformer les smartphones en clés de contact

Publié le 22 juin 2018 à 10:39 par Pierrick Arlot        Architecture

Automobile : un standard pour transformer les smartphones en clés de contact

Le consortium industriel CCC (Car Connectivity Consortium), promoteur de la technologie MirrorLink utilisée pour reproduire l’expérience utilisateur d’un téléphone mobile sur un écran tiers (tableau de bord, autoradio évolué, système d’info-divertissement), vient de publier une nouvelle spécification du nom de Digital Key 1.0. Celle-ci a vocation à permettre aux conducteurs de véhicules de télécharger une clé numérique dans leur smartphone et d’utiliser leur terminal pour déverrouiller les portières d’une automobile, d’en démarrer le moteur, voire d’en partager l’accès avec d’autres utilisateurs dans le cas de services d’autopartage.

Dans le détail, la spécification fournit aux constructeurs automobiles une méthode de déploiement pour sécuriser le transfert d’une implémentation de clé numérique vers un terminal mobile en s’appuyant sur une infrastructure TSM (Trusted Service Manager). En tablant sur le protocole à portée limitée NFC et sur un lien direct avec l’élément sécurisé (SE) du terminal, le consortium CCC estime s’assurer ainsi d’un niveau de sécurité maximal pour l’accès aux véhicules.

Au vu de l’intérêt de nombreux constructeurs d’automobiles et de smartphones, l’organisme industriel créé en 2011 a déjà commencé de plancher sur une version 2.0 de la spécification Digital Key qui fournira, elle, un protocole d’authentification standard entre le véhicule et le smartphone, gage d’interopérabilité. Les travaux sur cette seconde mouture, qui devrait être bouclée au cours du premier trimestre 2019, réunissent des sociétés comme Apple, Audi, BMW, General Motors, Hyundai, LG Electronics, Panasonic, Samsung et Volkswagen ainsi qu’Alps Electric, Continental Automotive, Denso, Gemalto, NXP et Qualcomm.

« Nous avons reçu une réponse extrêmement positive de l’industrie pour notre solution de clé numérique, et de nouveaux membres se sont engagés à favoriser l’adoption et le développement de la spécification Digital Key, indique Mahfuzur Rahman, président du consortium CCC. Des produits sur le marché tirent déjà parti de la version Digital Key 1.0 et la prochaine version aura un impact encore plus grand sur l’industrie, car elle va répondre aux besoins de déploiements massifs. »

Sur le même sujet