L'embarqué > Matériel & systèmes > Composant > Silicon Labs dope ses microcontrôleurs radio Wireless Gecko avec un cœur Arm Cortex-M33

Silicon Labs dope ses microcontrôleurs radio Wireless Gecko avec un cœur Arm Cortex-M33

Publié le 23 avril 2019 à 11:59 par Pierrick Arlot        Composant  Silicon Labs

Silicon Labs

Sous le label générique de Wireless Gecko Series 2, la société de semi-conducteurs Silicon Labs a lancé la production en volume de la nouvelle génération de ses microcontrôleurs radio pour produits IoT (Internet des objets). Ceux-ci se distinguent par l’intégration d’un cœur Arm Cortex-M33 cadencé à 80 MHz, d’un cœur dévolu à la sécurité et d’un sous-système radio capable, dixit l’Américain, d’une portée de 2,5 fois supérieure à celles des solutions concurrentes. A notre connaissance Silicon Labs est la troisième société à annoncer une puce sans fil architecturée autour du cœur Cortex-M33 compatible TrustZone, lancé par Arm fin 2015, après Nordic Semiconductor et Dialog Semiconductor (lire nos articles ici et ici).

Les deux premiers membres de la famille Wireless Gecko Series 2 sont les puces-systèmes SoC EFR32MG21 et EFR32BG21, toutes deux présentées en boîtiers ultracompacts QFN32 de 4 x 4 mm. Multiprotocole, la première puce est compatible Zigbee, Thread et Bluetooth Mesh ; la seconde est spécialisée Bluetooth Low Energy et Bluetooth Mesh. Elles ciblent des marchés comme les passerelles et concentrateurs IoT, l’éclairage connecté, les assistants vocaux et les compteurs électriques communicants.

Dans le détail, les deux SoC affichent une puissance d’émission de +20 dBm pour un budget de liaison qui peut atteindre +124,5 dB et une consommation en mode actif de 50,9 µA (grâce notamment à l’adoption d’un procédé de gravure à 40 nm). Au niveau sécurité, le cœur dévolu à cette tâche dispose d’un générateur de vrais nombres aléatoires, s’assure de l’authenticité des images des logiciels de bas niveau et des mises à jour over-the-air et sécurise l’accès à l’interface de débogage afin que les équipementiers puissent éviter l’accès non autorisé aux produits finaux.

A noter que des modules radio précertifiés et prêts à l’emploi bâtis sur les puces-systèmes EFR32xG21 seront disponibles à partir du 3e trimestre 2019.

Vous pouvez aussi suivre nos actualités sur la vitrine LinkedIN de L'Embarqué consacrée aux microcontrôleurs : Embedded-MCU

Sur le même sujet