L'embarqué > Normes & spécifications > Communication > Semtech rejoint l’association Euridis pour accélérer l’intégration de LoRa dans les compteurs d’énergie

Semtech rejoint l’association Euridis pour accélérer l’intégration de LoRa dans les compteurs d’énergie

Publié le 23 janvier 2020 à 10:35 par Pierrick Arlot        Communication Semtech

Semtech-LoRa

La société de semi-conducteurs Semtech, propriétaire de la technologie de communication radio LoRa, a rejoint l’association Euridis, un organisme industriel qui promeut l’usage de protocoles standard dans les infrastructures de distribution d’énergie tels que la spécification DLMS (Device Language Message Specification) sur les réseaux sans fil longue portée et basse consommation (LPWAN). En rejoignant Euridis, Semtech compte apporter aux membres de l’association son expertise en matière de composants LoRa et sa connaissance du protocole LoRaWAN.

« Notre mission est de permettre à la prochaine génération de produits intelligents pour le secteur de l'énergie de s’appuyer sur des réseaux et des technologies standardisés, indique Patrick Mortel, le président d'Euridis. En adhérant à notre organisme, Semtech va permettre une intégration plus poussée de ses composants LoRa dans de nouvelles solutions interopérables et innovantes comme les compteurs communicants et les détecteurs de pannes ou de fautes. »

Pour rappel, la spécification DLMS/Cosem (Device Language Message Specification / Companion Specification for Energy Metering) est une norme internationale (CEI 62056) déployée à l’échelle mondiale dans des millions de compteurs d’électricité, de gaz ou de chaleur. En 2018, l’association Euridis a créé un comité spécifique focalisé sur l’intégration et le déploiement de solutions et réseaux LoRaWAN utilisant le protocole DLMS.

Selon IHS Markit, le nombre total de connexions LPWAN dans le monde devrait atteindre plus de 1,7 milliard d'ici à 2023 et le comptage intelligent devrait représenter un peu plus de 20% de ce total. D’un autre côté, le comptage d’énergie constitue aujourd’hui l'une des principales applications des composants LoRa et la technologie LoRa devrait s’arroger près de 35% de toutes les connexions LPWAN sur ce marché d’ici à 2023.

A noter que l’association Euridis a récemment choisi le design de référence SCHC de la jeune pousse française Acklio pour soutenir la technologie DLMS sur LoRaWAN (lire notre article ici). Le fabricant de modules radio Nemeus, quant à lui, a commencé de proposer des solutions de comptage intelligent DLMS sur LoRaWAN reposant sur l’implémentation SCHC d’Acklio (lire notre article ici). En 2019, l'alliance LoRa, de son côté, avait signé un accord de coopération avec l’association des utilisateurs DLMS (DLMS UA), une organisation qui développe et maintient la suite de spécifications du même nom adaptées à l’échange de données avec les compteurs d’énergie communicants. Objectif : définir un profil de communication DLMS pour les technologies LPWAN comme LoRaWAN.

Vous pouvez aussi suivre nos actualités sur la vitrine LinkedIN de L'Embarqué consacrée aux réseaux LPWAN : Embedded-LPWAN

Sur le même sujet