L'embarqué > Logiciel > Développement > Qt et Green Hills s’acoquinent autour des cockpits numériques tout intégrés des véhicules du futur

Qt et Green Hills s’acoquinent autour des cockpits numériques tout intégrés des véhicules du futur

Publié le 05 février 2018 à 11:03 par Pierrick Arlot        Développement The Qt Company

Qt Automotive Suite

The Qt Company, l’éditeur de l’environnement de développement d’applications et d’interfaces utilisateur graphiques pour produits informatiques, mobiles et embarqués Qt, s’est engagé dans une collaboration étroite avec Green Hills Software afin de proposer des plates-formes de développement d’interfaces utilisateur dernier cri pour le marché en devenir des cockpits numériques automobiles tout intégrés. Ces derniers ont vocation à réunir en un seul élément la majorité des interfaces homme-machine disparates que l’on trouve dans les véhicules connectés d’aujourd’hui et qui obéissent à des niveaux de sûreté de fonctionnement différents.

De fait, les tableaux de bord intègrent en général des systèmes d’exploitation répondant à des contraintes de sécurité et de sûreté plus élevés que ceux mis en œuvre dans les équipements d’info-divertissement embarqués dans les automobiles par exemple. Ces différentes exigences associées à la présence de différents OS rendent donc difficile le travail des développeurs souhaitant créer une expérience utilisateur sur un cockpit « unifié ». C’est pour répondre à ce défi que Qt a intégré son framework Qt Automotive Suite avec la solution de virtualisation Integrity Multivisor de Green Hills, et ce afin de faciliter l’intégration de diverses interfaces HMI sur un seul et unique système multicœur tout en restant conforme aux niveaux les plus élevés des standards de sûreté de fonctionnement du secteur automobile.

Pour rappel, Qt Automative Suite a été développé par The Qt Company avec le concoursde Pelagicore (aujourd’hui Luxoft), société qui a développé un middleware capable d’accueillir des applications d’info-divertissement sous Linux conformes aux spécifications Genivi, et de la firme d’ingénierie et de services KDAB. Ce framework avait pour ambition initiale d’unifier au sein d’un même environnement les outils et les composants logiciels nécessaires à la mise au point d’interfaces utilisateur riches pour systèmes d’info-divertissement embarqués. Service d’extension de l’OS temps réel Integrity, Integrity Multivisor, de son côté, vise à garantir l’exécution d’environnements de haut niveau comme Linux ou Android parallèlement aux applications temps réel critiques, sans que les premiers ne viennent interférer sur les secondes, tout en assurant des communications interprocessus sûres et sécurisées. 7

Selon les deux partenaires, l’association de l’OS temps réel Integrity et du Qt Safe Renderer, introduit dans Qt 5.9 et proposé dans le framework Qt Automotive Suite, facilite l’obtention d’une certification ISO 26262 vis-à-vis de la sûreté de fonctionnement pour les éléments d’affichage critiques. Le Qt Safe Renderer, ajoute The Qt Company, permet aux concepteurs d’IHM et aux développeurs logiciels d’utiliser un unique outil de développement d’interfaces utilisateur pour concevoir, bâtir et tester des cockpits numériques pour tous les besoins IHM, indépendamment de leurs exigences en termes de sûreté de fonctionnement.

« Green Hills a déployé des millions de tableaux de bord certifiés Asil dans le milieu automobile, bâtis sur le RTOS sûr et sécurisé Integrity, indique Dan Mender, vice-président Business Development de Green Hills Software. La solution de virtualisation Multivisor est au cœur du processus de consolidation des environnements à la criticité hétérogène, constitutifs des futurs cockpits automobiles définis par logiciel. Notre collaboration avec Qt vise à répondre aux besoins en termes d’outils IHM nécessaires à la mise au point de cockpits numériques qui non seulement sont conformes aux standards de sûreté de fonctionnement, mais dépassent les attentes des conducteurs lors de leurs trajets. »  

Sur le même sujet