L'embarqué > Matériel & systèmes > Sous-système > Pluie de cartes et modules basés sur l’i.MX6UltraLite à cœur ARM Cortex-A7 de NXP

Pluie de cartes et modules basés sur l’i.MX6UltraLite à cœur ARM Cortex-A7 de NXP

Publié le 24 février 2016 à 08:35 par Pierrick Arlot        Sous-système NXP

HobbitBoard

Alors que les firmes israéliennes CompuLab et Variscite tout comme les sociétés allemandes F&S et Ka-Ro Electronics ont déjà dévoilé des modules processeurs architecturés autour du SoC i.MX6UltraLite, le salon Embedded World 2016 est l’occasion pour plusieurs spécialistes de l’embarqué de lancer à leur tour des produits basés sur le circuit intégré à cœur ARM Cortex-A7 dévoilé par NXP (alors Freescale) en 2015. Un circuit qui vise à répondre aux besoins des applications contraintes en termes de coût et d’encombrement, dans le domaine des objets connectés notamment, et où les notions d’éco-efficacité et de sécurité sont de prime importance (lire notre article ici).

La société Digi International étoffe ainsi sa gamme de modules ConnectCore avec un produit à montage en surface de seulement 28 x 28 mm bâti autour de l’i.MX6UltraLite cadencé à 528 MHz, de 2 Go de flash Nand, de 1 Go de mémoire DDR3, d’un double lien Ethernet 10/100 Mbit/s, de la connectivité Wi-Fi 802.11a/b/g/n/ac (et Bluetooth 4.1 en option) et d’un contrôleur dédié aux fonctions de sécurité et d’authentification.

De son côté la firme italienne Dave Embedded Systems présente sous la référence Lynx un calculateur monocarte (SBC) compact (67,5 x 85 mm), architecturé autour du SoC de NXP et doté en standard de deux interfaces série multiprotocoles (CAN, RS-232 et RS-485) et de prises Ethernet 10/100 Mbit/s, USB 2.0 (hôte et périphérique) et microSD. On y trouve aussi trois connecteurs d’extension dont l’un supporte une interface MAC Ethernet, une interface LCD RGB 24 bits et des signaux GPIO tandis que les deux autres véhiculent des signaux I2C, SPI et GPIO. Embarquant 512 Mo de RAM DDR3 et un système d’exploitation Linux, le calculateur peut aussi être équipé d’un module de connectivité Wi-Fi/Bluetooth.

Le calculateur monocarte Lynx de Dave Embedded Systems

Enfin on signalera que la communauté Wandboard.org compte lancer d’ici à la fin mars 2016 la commercialisation de la plate-forme de prototypage Hobbitboard architecturée autour d’un module SoM (System-on-Module) i.MX6UltraLite de 40 x 36 mm et d’une carte porteuse où sont accessibles toutes les entrées/sorties.

Sur le module, le processeur de NXP côtoie 256 Mo de mémoire RAM DDR3, 4 Go de flash eMMC, un circuit Wi-Fi/Bluetooth, le circuit de gestion d’alimentation NXP PF300 et des connecteurs d’extension pour capteurs et entrées/sorties bas débit (dont l’un compatible avec le connecteur d’extension du module Edison d’Intel).

Selon le site communautaire Wandboard.org, la Hobbitboard est particulièrement adaptée à l’exécution de la plate-forme logicielle Brillo de Google. On se souviendra que NXP avait annoncé fin 2015 que cet environnement IoT dérivé d’Android serait disponible sur le processeur i.MX6UltraLite et que son partenaire TechNexion, en accord avec Google, proposerait un module processeur référencé Pico-i.MX6UL exécutant Brillo. En fait, le module Hobbitboard est une variation du produit de TechNexion…  

Sur le même sujet