L'embarqué > Marchés > Rachat > Le rachat de Lattice par le fonds d’investissement Canyon Bridge ne se fera pas

Le rachat de Lattice par le fonds d’investissement Canyon Bridge ne se fera pas

Publié le 14 septembre 2017 à 10:14 par Pierrick Arlot        Rachat Lattice

Logo Lattice

Le président des Etats-Unis Donald Trump a mis son veto. Le rachat du spécialiste des circuits logiques programmables Lattice Semiconductor, connu pour ses FPGA basse consommation et bas coût, par le fonds d’investissement Canyon Bridge Capital Partners, basé aux Etats-Unis mais soutenu par des capitaux chinois, ne se fera pas. C’est en novembre 2016 que cette acquisition, pour un montant estimé à environ 1,3 milliard de dollars, avait été annoncée.

Lors de son année fiscale 2016, Lattice a réalisé un chiffre d’affaires de 427,1 millions de dollars (contre 406 M$ pour l’année fiscale précédente) pour des pertes nettes de 54,1 millions de dollars (elles s’élevaient à près de 160 millions de dollars un an plus tôt).

Si l’acquisition par Canyon Bridge avait été menée à bien, la société de semi-conducteurs devait garder son siège à Portland (Oregon), continuer ses activités en tant que filiale à 100% de Canyon Bridge et conserver son équipe dirigeante menée par Darin G. Billerbeck, son président et CEO. Mais rien n’y a fait. Donal Trump a interdit officiellement la transaction hier 13 septembre sur recommandation du Comité pour l’investissement étranger aux Etats-Unis (CFIUS).

Lattice s’est récemment défait de ses équipes de conception focalisées sur la technologie HDMI ainsi que de sa filiale Simplay Labs, chargée des tests de conformité et d’interopérabilité d’équipements vidéo HD grand public (TVHD, décodeurs, lecteurs DVD, etc.). L’Américain a signé à cet effet un accord avec la société d’origine indienne Invecas, fournisseur de blocs d’IP et de services de conception d’Asic, qui va récupérer environ 150 ingénieurs de R&D, des laboratoires et des actifs de Lattice répartis entre San Jose (Californie), Hyderabad (Inde), Shanghai et Shenzhen (Chine).  

Sur le même sujet