L'embarqué > Marchés > Conjoncture > Le constructeur automobile Hyundai investit dans Autotalks, spécialiste de la communication V2X

Le constructeur automobile Hyundai investit dans Autotalks, spécialiste de la communication V2X

Publié le 05 juillet 2018 à 07:11 par Pierrick Arlot        Conjoncture Autotalks

Le constructeur automobile Hyundai investit dans Autotalks, spécialiste de la communication V2X

Le constructeur automobile coréen Hyundai Motor s’est engagé dans un partenariat stratégique avec la société israélienne Autotalks, spécialisée dans les circuits intégrés de communication V2X (Vehicle-to-Everything). Ce partenariat se double d’un investissement du groupe asiatique dans Autotalks (dont le montant n’est pas communiqué) dont l'objectif est d’accélérer le développement et le déploiement d’une prochaine génération de puces pour voitures connectées.

L’adoption des technologies de communication V2X rend possible, rappelons-le, le partage d’informations de façon sécurisée et anonyme entre véhicules ainsi qu’entre véhicules et infrastructures routières afin d’améliorer la fluidité du trafic et la sécurité des automobilistes. Les systèmes V2X permettent d’apporter aux conducteurs des informations importantes sous la forme d’alertes et de notifications et de générer éventuellement des actions en cas de situations dangereuses. Dans les voitures autonomes, la technologie V2X vient en complément des capteurs intelligents existants pour leur permettre de prendre des décisions plus avisées. Les communications V2X devraient aussi trouver des débouchés dans la mise en convoi de camions, les villes intelligentes, l’exploitation minière et l’agriculture.

« Qu’un constructeur automobile majeur comme Hyundai investisse directement au capital d’Autotalks n’est pas uniquement une marque de confiance envers notre société, c’est aussi une validation des opportunités offertes par le marché V2X », a commenté Hagai Zyss, le CEO d’Autotalks.

On se souviendra que STMicroelectronics collabore depuis 2014 avec la firme israélienne et que les deux sociétés ont démontré lors du CES 2018 une solution opérationnelle de communication V2X de seconde génération, destinée à un marché de masse et fondée sur la technologie de liens radio à courte portée DSRC (Dedicated Short Range Communications).  Concrètement, la solution s’appuie sur la plate-forme télématique Telemaco3 de ST et du jeu de circuits Craton2 d'Autotalks (qui embarque un cœur de DSP de Ceva). Cette solution de communication V2X sécurisée disponible en tant que module commercial permet, entre autres, en mode opérationnel, d'éviter des collisions, de décrire l'état des routes et d'indiquer la distance par rapport à des infrastructures, par exemple des stations de recharge pour véhicules électriques.

A noter que Samsung est aussi présent au capital d’Autotalks qui, depuis sa création (et avant l’investissement de Hyundai), a levé 80 millions de dollars.

Sur le même sujet