L'embarqué > Matériel & systèmes > Composant > Automobile : le circuit radio V2X de 2e génération d’Autotalks va embarquer un DSP Ceva

Automobile : le circuit radio V2X de 2e génération d’Autotalks va embarquer un DSP Ceva

Publié le 03 mai 2016 à 10:20 par Pierrick Arlot        Composant  Ceva

Unité V2X Autotalks

Aux termes d’un accord de licence avec la société Ceva, spécialiste des cœurs et des blocs d’IP pour technologies DSP de vision, de communication, de connectivité et audio, la firme israélienne Autotalks va intégrer le cœur de DSP Ceva-XC dans son jeu de circuits de communication V2X de 2e génération. En cours d’élaboration dans le cadre d’une collaboration avec STMicroelectronics annoncée en novembre 2014, ce jeu de circuits optimisé pour les marchés de volume ciblera le domaine émergent des communications V2V (véhicule à véhicule), V2I (véhicule à infrastructure routière), V2M (véhicule à moto) et V2P (véhicule à piéton) pour applications de mobilité et de sécurité routière : partage d’alertes sur la présence de dangers sur la voie, coordination avec les feux de signalisation pour la fluidification du trafic, etc.

Le processeur V2X de 2e génération d’Autotalks, dont le déploiement à grande échelle est prévu en 2017, est censé être compatible avec le standard IEEE 802.11p, qui exploite la bande des 5,9 GHz, ainsi qu’avec les spécifications Wi-Fi IEEE 802.11a/b/g/n/ac. Une caractéristique qui permet d’envisager de nouveaux cas d’usage comme la mise à jour des logiciels de bas niveau par le concessionnaire automobile, la synchronisation véhicule-maison, voire la connectivité en configuration maillée.

Dans la pratique, le cœur de processeur Ceva-CX permet à Autotalks de porter la couche physique et des éléments spécifiques de la couche MAC sur le DSP avec possibilité de supporter deux canaux de communication simultanément (deux canaux 802.11p différents, un canal 802.11p et un canal 802.11a/b/g/n/ac, ou un fonctionnement 802.11p en diversité). Selon Ceva, le Ceva-CX intègre également une unité de gestion d’alimentation innovante (PSU, Power Scaling Unit) qui permet d’implémenter des modes à basse consommation spécifiques à l’application, qui devraient garantir l’éco-efficacité du jeu de circuits V2X d’Autotalks.

Sur le même sujet