L'embarqué > Matériel & systèmes > Connectivité > IoT par satellite : Cegedim.cloud va héberger toute l’informatique du segment sol de la constellation Kinéis

IoT par satellite : Cegedim.cloud va héberger toute l’informatique du segment sol de la constellation Kinéis

Publié le 16 février 2021 à 17:01 par Pierrick Arlot        Connectivité Kinéis

Kinéis

Créée en 2018 par essaimage de CLS, l’opérateur du système de localisation et de collecte de données Argos, la société Kinéis, dont l’ambition est d’offrir une connectivité spatiale universelle en particulier sur le marché de l’Internet des objets (IoT), a choisi Cegedim.cloud pour héberger dans un cloud privé et sécurisé les solutions logicielles du segment sol de sa constellation de satellites.

Pour rappel, Kinéis, qui a levé début 2020 100 millions d’euros, compte lancer début 2023 vingt-cinq nanosatellites qui viendront s’ajouter aux sept satellites opérationnels Argos que gère déjà la société française pour des applications intéressant les communautés scientifiques et environnementales, ainsi qu’au nanosatellite prototype Angels, placé en orbite en décembre 2019. La connectivité spatiale bas débit proposée par Kinéis traite déjà 20 000 terminaux utilisés dans des applications, non seulement dans le domaine de la science et de l’environnement, mais aussi dans des secteurs comme l’agriculture, l’humanitaire, le maritime, les transports et la logistique.

Au-delà de la constellation de 25 nanosatellites, le système complet comprendra également un réseau de stations sol réparties sur 20 sites à travers le monde ainsi qu’un segment sol constitué de toute l’intelligence nécessaire au contrôle des satellites et au traitement des données collectées.

Selon Kinéis, une partie de ce segment sol est d’ores et déjà opérationnelle pour les milliers de terminaux actifs gérés par la société et sera transférée sur les infrastructures de Cegedim.cloud dès ce printemps. La suite, actuellement en développement, sera déployée en même temps que la constellation et devrait monter en capacité jusqu’à traiter 100 fois plus de données que le système actuel.

Précisons que Cegedim.cloud est le pôle IT du groupe français Cegedim, cinquième éditeur de logiciels hexagonal et premier dans le domaine de la santé, et propose depuis 2012 une palette de services cloud pour l’hébergement-infogérance d’applications critiques et de données sensibles. Dans le cadre de son partenariat avec Kinéis, Cegedim.cloud devra assurer la sécurité des données et des accès utilisateur, la continuité du service, ainsi que l’interconnexion au réseau international des stations sol et aux plates-formes IoT partenaires de Kinéis.

« A ma connaissance, héberger le segment sol complet d’un système spatial ne s’est encore jamais fait, indique Ouan’Zan’ Zanifé, directeur des opérations de Kinéis. Au-delà du contrôle de la constellation et du traitement des données collectées en mode opérationnel, nous confions également à Cegedim.cloud l’hébergement des nombreux simulateurs qui permettent de développer et tester notre technologie et nos services, dès maintenant et tout au long de la vie de la constellation. »

Sur le même sujet