L'embarqué > Matériel & systèmes > Connectivité > IoT : Actility lance la géolocalisation LoRaWAN en jouant sur la complémentarité avec le GPS

IoT : Actility lance la géolocalisation LoRaWAN en jouant sur la complémentarité avec le GPS

Publié le 09 mars 2017 à 11:37 par Pierrick Arlot        Connectivité Actility

Gélocalisation Actility

Fournisseur avec ThingPark d’une solution clé en main pour le déploiement et la gestion de réseaux radio longue portée, bas débit et basse consommation (LPWAN) dédiés à l’Internet des objets, le français Actility a annoncé début mars sur le Mobile World Congress la disponibilité d’une solution de géolocalisation et de suivi d’actifs basée sur l’infrastructure et les passerelles réseau LoRaWAN de Cisco, un partenaire de longue date d’Actility (lire notre article ici).

Le service de localisation ThingPark sera accessible aux opérateurs IoT et aux développeurs professionnels via une API unique au sein de ThingPark X, la plate-forme d’enrichissement et d’intermédiation de données de la société. « Nous pensons que des capacités de géolocalisation précise, combinées aux réseaux LPWAN, changent la donne dans le secteur de la logistique, offrant une efficacité accrue dans la gestion des ressources et de la chaîne d’approvisionnement, avec un coût total de possession TCO bien inférieur à celui des solutions conventionnelles de suivi par réseau mobile/GPS », a expliqué Mike Mulica, PDG d’Actility.

Pour prouver ses dires, le Français a démontré sa solution en action pendant le Mobile World Congress avec un suivi de véhicules et de conteneurs sur le port de Barcelone. Dans ce cadre, les signaux émis par des dispositifs compatibles LoRaWAN étaient récupérés par des modules radio ad hoc insérés dans des passerelles Cisco réparties sur le site. La mesure précise du temps mis par un même signal pour atteindre différents modules permet alors au réseau de calculer la distance séparant un objet de chaque passerelle et d’effectuer une triangulation pour obtenir la position dudit objet avec une précision comprise entre 50 et 100 mètres, détaille Actility. Cette approche se passant de fonction GPS au niveau du dispositif connecté et le calcul de la position s’effectuant dans le cloud, la consommation dudit dispositif n’est pas grevée et des autonomies d’une dizaine d’années sur le terrain sont envisageables, assure la société française.

Selon Actility, la précision de 50 à 100 mètres suffit pour un certain nombre de cas d’usage, et notamment pour la prévention des vols où il est important de s’assurer qu’un actif donné est bien là où il doit être, dans un dépôt ou sur un site spécifique par exemple, sans qu'il soit nécessaire de connaître sa localisation précisément. Pour une précision meilleure (et un suivi en temps réel), Actility intègre aussi dans son service une géolocalisation qui associe LoRa et GPS via une technologie brevetée dénommée Assisted GPS (AGPS), optimisée pour les réseaux LoRaWAN. Cette technologie, issue d’un partenariat engagé avec la société Abeeway, s’appuie sur des balises GPS de petite taille à très forte autonomie qui communiquent leurs données aux applications de suivi, non au travers de réseaux mobiles, mais via des réseaux LPWAN compatibles avec le protocole LoRaWAN de l’alliance LoRa.

L’association de la localisation réseau LoRa et du GPS est une première étape vers de véritables traceurs multimodes qui y ajouteront la détection réseau Wi-Fi et le balisage Bluetooth pour fournir également une géolocalisation indoor (ou dans des canyons urbains). Toutes ces capacités seront alors intégrées et accessibles via une API de localisation unique délivrée via ThingPark X, qui s’avère capable de transmettre les données vers des plates-formes cloud publiques comme IBM Watson, Microsoft Azure et AWS.

Sur le même sujet