L'embarqué > Logiciel > Middleware > Internet des objets : IoTerop a optimisé sa pile de communication LwM2M pour les microcontrôleurs STM32

Internet des objets : IoTerop a optimisé sa pile de communication LwM2M pour les microcontrôleurs STM32

Publié le 10 mars 2020 à 12:16 par Pierrick Arlot        Middleware IoTerop

IOWA IoTerop

La jeune société montpelliéraine IoTerop, spécialiste des technologies de sécurité et de gestion des objets connectés, a développé une implémentation optimisée de sa pile de communication LwM2M (LightWeight M2M) pour les microcontrôleurs STM32 de STMicroelectronics.

La société française est considérée comme l’un des rares spécialistes de cette technologie approuvée en 2017 par l’organisme de standardisation OMA SpecWorks pour le marché des communications de machine à machine (M2M) et de l'IoT industriel. Utilisé par les opérateurs réseau pour la gestion à distance des objets connectés, la remontée des données qu’ils génèrent, leur provisionnement et la gestion de leur cycle de vie, le protocole LwM2M a connu fin 2018 une évolution majeure qui lui a ouvert, au-delà des réseaux « traditionnels » de communication cellulaire 2G/3G/4G, le monde des réseaux radio longue portée et basse consommation LPWAN (et plus généralement les réseaux non bâtis sur le protocole IP) (lire notre article ici).

La pile LwM2M d’IoTerop est intégrée dans la solution logicielle IOWA de la société, particulièrement compacte, qui prend en charge les principales technologies de transport UDP et TCP sur les liens de connectivité LPWAN Cat-M1 (LTE-M) et NB-IoT. « Les utilisateurs de nos solutions apprécient la capacité des microcontrôleurs STM32 à accélérer le développement IoT, indique Hatem Oueslati, le PDG et cofondateur d’IoTerop. Mais ils ont également besoin d'outils aptes à fournir les services standard de device management dont les solutions IoT doivent disposer. Notre coopération avec ST vise à combiner ces deux aspects au travers d’une offre de binaires exécutables qui permettent d’accélérer les travaux de conception en les téléchargeant directement à partir du site Web d’IoTerop

Dans la pratique, la solution IOWA a été intégrée au sein de l’écosystème STM32Cube et portée dans la bibliothèque X-Cube-Cellular utilisable par les microcontrôleurs STM32L4 faisant office de processeurs hôtes pour les applications de connectivité cellulaire.

Créé fin 2016 par trois anciens collaborateurs d’Intel (Hatem Oueslati, Jacques Bourhis et David Navarro), IoTerop, dont L'Embarqué a tracé un portrait de start-up détaillé en juin 2019, a levé 1,5 million d’euros en 2019 (lire notre article ici). Parmi ses clients, on compte Akka technologies, EDF, Ericsson, les fabricants de compteurs communicants Evako et Itron, Kerlink, Matooma et le spécialiste du suivi de conteneurs Traxens.

Sur le même sujet