L'embarqué > Marchés > Rachat > Intel se renforce en vision artificielle pour les besoins de l’IoT et de la voiture autonome

Intel se renforce en vision artificielle pour les besoins de l’IoT et de la voiture autonome

Publié le 27 mai 2016 à 10:50 par Pierrick Arlot        Rachat Intel

Logo Itseez

La voiture autonome est clairement dans le collimateur d’Intel qui, irrésistiblement, tente de transformer son image de fabricant de semi-conducteurs pour micro-ordinateurs en celle de fournisseur de briques de base pour le cloud et les futurs dizaines de milliards d’objets et d’équipements connectés. Pour se positionner sur le marché automobile, le mastodonte américain s’est ainsi récemment offert des compétences dans le domaine de la sûreté de fonctionnement avec le rachat de la société italienne Yogitech et dans celui des plates-formes de gestion de mises à jour logicielles over-the-air avec l’acquisition de la start-up Arynga (dont les produits sont désormais gérés par Wind River, la filiale d’Intel).

Pour étoffer encore son portefeuille de technologies dédiées à la voiture autonome, le fabricant de semi-conducteurs vient de mettre la main sur un spécialiste de la vision artificielle, une technique indispensable aux voitures autonomes qui doivent appréhender et interpréter avec précision leur environnement. Le 25 mai, Intel a ainsi signé un accord définitif de reprise de la société d’origine russe Itseez, passée experte dans les algorithmes de vision artificielle et leur implémentation sur des plates-formes matérielles embarquées et/ou spécifiques. Créé en 2005 et partie prenante dans l’élaboration de standards comme OpenCV ou OpenVX, Itseez est présent sur les marchés du grand public (avec un logiciel de capture 3D pour téléphones mobiles), de la vidéo, des systèmes de sécurité, de la robotique et de l’automobile.

La société va désormais être intégrée au sein du groupe IoT d’Intel où, selon Doug Davis, senior vice-président et directeur général en charge de cette entité au sein d’Intel, son savoir-faire contribuera au développement d’applications de vision et d’intelligence artificielles sur les créneaux de la voiture autonome, de la surveillance et de la sécurité numériques, et de l’inspection industrielle.

Sur le même sujet