L'embarqué > Matériel & systèmes > Start-up > Domotique : ZiGate ouvre grand la porte aux passerelles Zigbee universelles

Domotique : ZiGate ouvre grand la porte aux passerelles Zigbee universelles

Publié le 27 mars 2020 à 10:29 par Pierrick Arlot        Start-up

ZiGate

[PORTRAIT DE START-UP] Créée en 2017, la microentreprise ZiGate a saisi l’opportunité offerte par la banalisation du standard Zigbee sur le marché de la maison connectée et le manque (encore) d’interopérabilité entre objets compatibles avec ce protocole de communication pour réseaux radio maillés, lorsqu'ils proviennent de constructeurs différents. 

L’arrivée en masse de produits chinois conformes Zigbee et vendus à des prix attractifs a considérablement popularisé ce protocole de communication de haut niveau pour réseaux radio maillés à bas débit et courte portée, notamment sur le marché de la domotique. Sa popularité est telle que l’on ne parle quasiment plus du protocole Thread, initialement poussé par Google, et que les promoteurs de la technologie concurrente Z-Wave, développée à l’origine par Zensys (acquis fin 2008 par Sigma Designs, lui-même repris par Silicon Labs en 2018), se sont résolus à ouvrir la spécification à tous, sociétés de semi-conducteurs et éditeurs de piles logicielles compris. Une décision prise en commun il y a quelques mois par Silicon Labs et l’alliance Z-Wave (lire notre article ici).
 
Tout irait donc pour le mieux dans le meilleur des mondes pour l’écosystème Zigbee si tous les produits présentés comme compatibles (capteurs, actionneurs, box domotiques et autres objets communicants) étaient parfaitement interopérables. Ce qui n’est pas aujourd’hui le cas. Même si la version Zigbee 3.0 a permis de regrouper plusieurs profils applicatifs Zigbee incompatibles en une seule spécification, les constructeurs se réservent toujours le droit d’apporter quelques améliorations propriétaires à leurs produits. Un état de fait qu’a su saisir la microentreprise ZiGate, créée en septembre 2017, avec sa passerelle universelle Zigbee du même nom, aujourd’hui déclinée en plusieurs versions.
 
Frédéric Dubois, fondateur de la société ZiGate
 
« La ZiGate est compatible avec la norme Zigbee 3.0 et sert à interconnecter des objets Zigbee de plusieurs marques vers un système domotique, précise Frédéric Dubois, le fondateur de la jeune société, un ingénieur informaticien reconverti dans le développement embarqué sur microcontrôleur. Elle se distingue par son logiciel qui est ouvert à la communauté des développeurs ou aux fabricants de box domotiques. Ainsi, il est possible de développer l’interface particulière qui va permettre de relier la ZiGate à un système domotique par un lien USB, Wi-Fi ou GPIO, dans le cas d’une connexion à la Raspberry Pi. La passerelle est d’ailleurs aujourd’hui compatible avec les box domotiques les plus répandues à l’instar de Jeedom, Eedomus, Domoticz ou Home Assistant. »
 
Selon son concepteur, l’avantage de la ZiGate, qui ne nécessite aucun intermédiaire ou boîte noire entre elle et une box, réside dans son interfaçage de bas niveau à travers un protocole série simple et très robuste. Du côté des objets Zigbee, le défi le plus important a été de comprendre et d’étudier, à l’aide de « renifleurs », les fonctionnements des appareils des différents constructeurs pour pouvoir les gérer au sein du protocole. A ce jour, la ZiGate peut s’interfacer avec la plupart des marques utilisant le protocole Zigbee, de Philips à Ikea en passant par Xiaomi, Legrand, Osram, Trust, Samsung, etc.
 
La ZiGate avec son module radio
 
Si, à l’heure actuelle, Frédéric Dubois est seul dans son entreprise, le principe même de la ZiGate fait qu’il collabore avec une communauté ainsi qu'avec des fabricants de box domotiques et des passionnés de domotique. « Il existe trois sortes de partenaires qui gravitent autour de la ZiGate, précise-t-il. Ceux qui contribuent au développement du logiciel embarqué de la ZiGate, soit 4 personnes, ceux qui développent l’interface logicielle entre la ZiGate et une box domotique, soit dix personnes, et ceux qui partagent la découverte des matériels dialoguant en Zigbee et qui contribuent à les rendre compatibles avec la ZiGate. »
 
D'autres produits en cours de développement
 
Depuis sa création, ZiGate, qui a pu bénéficier d’un financement participatif de 8 500 euros sur Kickstarter en 2017, a commercialisé plus de 6 000 produits. D’autres sont en cours de développement. « La ZiGate 2, qui sera disponible à court terme, permettra de connecter un plus grand nombre d’objets Zigbee, via une augmentation de la capacité mémoire, car il est de plus en plus courant de voir des installations dotées de vingt à soixante-dix capteurs, indique Frédéric Dubois. Elle sera aussi compatible avec la spécification Zigbee Green Power et donc avec les objets alimentés sans pile au travers de mécanismes de récupération d’énergie ambiante. »
 
Parmi les autres produits en cours de développement, toujours en lien avec la domotique et toujours dans le même principe de l’open source, on peut aussi citer un contrôleur LED Zigbee, un capteur TIC (Télé-Information Client) sur rail DIN, un capteur TIC pour compteur d’électricité Linky ou une box domotique « légère » pour résidences secondaires. « L’objectif est à terme d’ouvrir une boutique plus généraliste et pas forcément centrée sur la ZiGate, d’acquérir un statut encore plus professionnel et, pourquoi pas, de créer une entreprise du type Adafruit à la française », conclut le créateur de ZiGate.        

Sur le même sujet